Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Parution : Jazz en 150 figures de Guillaume BelhommeParution : le son du grisli #2Sortir : Festival Baignade Interdite
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Margrit Rieben : Brückengesang (Everest, 2010)

margritsli

Le Ponte 25 de Abril est un pont suspendu de Lisbonne qui a fortement impressionné la compositrice suisse Margrit Rieben. Elle lui a  même dédié un Brüchengesang que M+M, chœur de 36 personnes, a accepté d’entonner.

La chanson dure 46 minutes pendant lesquelles les femmes et les hommes se passent le relais sonore. On pense d’abord à un Stimmung moins abouti que le vrai avant de saisir que le chœur se soulève. Ses chanteurs font la ola et passent d’un ton à un autre pas à pas et avec précision. Ensuite, plus on avance dans la pièce et plus on constate que le pont se cabre. A un moment, il se couche même sur l’eau et les voix murmurent ce qu’aurait pu chanter l’inconnue du Tage juste avant de s’y jeter. Après un sursaut d’orgueil, les voix acceptent de couler : les unes après les autres, elles atteignent des profondeurs dont le fleuve lisboète n’avait jamais rêvé. Très belle expérience que ce chant de structure suspendue.

Margrit Rieben : Brückengesang (Everest Records)
Edition : 2010.
CD : 01-03/ Brüchengesang
Héctor Cabrero © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>