Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

A paraître : le son du grisli #2Sortir : Festival Bruisme #7le son du grisli sur Twitter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Songs from the Forest (Gruenrekorder, 2014)

louis sarno sound from the forest

La musique d’un film que nous ne verrons peut-être jamais. Jamais, même, c’est décidé. Un documentaire de Michael Obert sur Louis Sarno qui, lui, a enregistré pendant des heures et des heures encore (plus de 1500, lit-on) la forêt équatoriale de Centrafrique.

La déforestation menace la région mais elle n’empêche pas les pygmées bayakas de vivre et de chanter ni les animaux qui la peuplent d'appeller. Sarno connaît par cœur ces sons (qu’il explique d’ailleurs dans le livret) parce qu’ils font partie de son quotidien, composent son environnement sonore. C’est le secret de cette sélection que nous rapporte Gruenrekorder qui ne donne pas dans le sensationnel ou l’exotisme. C’est plutôt un enregistrement qui mêle le sérieux d’Ocora à la poésie du sensible captée par Sarno.

Les oiseaux le jour, les insectes la nuit. Pour le reste, les voix des pygmées. En groupes, ils s’accompagnent de coups donnés sur un arbre, d’une flûte, d’un instrument à cordes en plus des bruits de la nature. Surtout ils nous transforment en voyageur condamné, chez lui, à garder le lit. Heureusement ils nous visitent, avec ce Louis Sarno, et s’offrent en cadeau. Comme c’est réconfortant.

Louis Sarno : Songs from the Forest. Selected Recordings of Bayaka Music (Gruenrekorder)
Edition : 2014.
CD : 01/ Yeyi-Greeting 02/ Women Sing in the Forest 03/ Tree Drumming 04/ Bobé Spirits Calling 05/ Bayaka Night Insects 06/ Louis Sarno Speaks 07/ The Flutes We Hear No More 08/ Net Hunt 09/ Earth Bow 10/ Geedal 11/ Flute in Forest 12/ Water Drumming 13/ Lingboku Celebration 14/ Moukouté’s Lament 15/ Yeyi-Farewell
Héctor Cabrero © le son du grisli 

Commentaires [0] - Permalien [#]

>