Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Lettre ouverte de Joëlle Léandre aux Victoires du jazzle son du grisli #3Conversation de John Coltrane & Frank Kofsky
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Peter K Frey, Daniel Studer : Zwei (Unit, 2010)

zweisli

Zwei est la deuxième partie de l’histoire écrite en commun par Peter K Frey et Daniel Studer, deux contrebasses qui mettent dans tous ses états le bel instrument de bois et de cordes sous le nom de Kontrabassduo Studer-Frey.

Auparavant, le duo – apprend-on après une recherche rapide – était allé voir du côté de l’électronique pour ce faire. Aujourd’hui, il ose s’attaquer sans plus d’artifices au corps voluptueux de la contrebasse. A mains nues ou à l’archet, Frey et Studer revoient tout ce qu’ils ont appris, le baroque comme le contemporain, le folklore enfoui en canton et le bestial qui en eux chante à coups de claques qui revigorent l’instrument.

L’échange improvisé brille de mille éclats jusqu’au moment de la dernière pièce de musique de ce Zwei doublement triplement etc recommandé. Cette dernière pièce est la plus belle de toutes : aux coups de canifs-archets répondent des sauts d’archets-puces et au feu qui l’a précédée elle oppose l’eau qui dort selon l’adage (« il n'y a pas le feu au lac », c'est une chose entendue à Zurich comme ailleurs). Plus contemporaine de forme, cette conclusion vous laisse un goût d’ « il s’appelle revient », étant entendu que cet « il » n’est autre que l’auditeur, n’est autre que vous-même.

Peter K Frey, Daniel Studer : Zwei (Unit)
Edition : 2010.
CD : 01-06/ Zwei
Héctor Cabrero © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>