Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Parution : Jazz en 150 figures de Guillaume BelhommeParution : le son du grisli #2Sortir : Festival Baignade Interdite
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Frode Gjerstad, Kjetil Brandsal : Antiphonic (Utech, 2006)

antiphonsli

Antiphonic – tirage limité à 200 exemplaires – trouve Fröde Gjerstad (basse saxophone, clarinette) et Kjetil Brandsal (basse électrique) improvisant au son d’un mélange de jazz et de rock soutenu. Forcément expérimental, et sans concessions.

Distribuant larsens et saturations, Brandsal se charge du bruitisme électrique tandis que Gjerstad, en réponse, élabore des précipitations aiguës de clarinette (01) ou fait de stridences de saxophone quelques parallèles convaincants aux larsens de la basse (03). Soit, rien de compliqué, les élans partis plutôt à la recherche du bruit efficace. Ou encore, de la confection patiente d’une pièce offerte aux instincts les plus libres de Gjerstad, qui profite sur 02 de l’espace concédé par les oscillations discrètes de la basse, ou d’une progression sombre et grouillante croulant sous les plaintes rauques du saxophone. Autrement encore, le duo peut rappeler la collaboration de Zu et Spaceways Inc, puisqu’il combine un rock orienté métal aux divagations free des instruments à vent. Furieux, extrême sans doute, mais honnête et décisif.

Frode Gjerstad, Kjetil Brandsal : Antiphonic (Utech Records)
Edition : 2006.
CD : 01/ 01 02/ 02 03/ 03 04/ 04 05/ 05 06/ 06
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>