Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Parution : Premier bruit Trente-six échosAu rapport : Festival Le Bruit de la MusiqueParution : le son du grisli #2
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Paul Bley, Kresten Osgood : Florida (Ilk, 2010)

grislida

A trop frôler la joliesse, on peut s’y laisser prendre. Mais ici, le mal serait moindre. Moindre que l’accompagnement de peu de personnalité de Kresten Osgood face au résonnant Paul Bley.

On comprend l’appréhension du batteur danois face à la statue du commandeur canadien. Alors, on excuse et on se prend à rêver d’un percussionniste rentrant dans le cœur de la musique du pianiste, quitte à bousculer, à heurter. En lieu et place d’un vrai dialogue, la timidité gagne du terrain et s’incruste durablement. Ici, une monotonie – bizarrement absente des pièces solos de l’un et de l’autre –  qui s’oublie le temps d’un All The Things You Are musclé et aventureux. Oasis reconquise en ce désert glacé, la composition de Jerome Kern nous fait regretter que les deux musiciens ne soient restés que trop souvent dans la seule périphérie.

Paul Bley, Kresten Osgood : Florida (Ilk / Orkhêstra International)
Enregistrement : 2007.  Edition : 2010.
CD : 01/ Darkness 02/ Light 03/ Fluid Head 04/ Arches 05/ The Beaten Track 06/ Told You So 07/ Meeting of the Minds 08/ All the Things You Are 09/ True Blue & Gold 10/ Backslash
Luc Bouquet © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>