Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Parution : Jazz en 150 figures de Guillaume BelhommeParution : le son du grisli #2Sortir : Festival Baignade Interdite
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Jean Martin, Justin Hayes: Freedman (Barnyard - 2008)

Martinukulesli

Sur Freedman – disque baptisé du nom du compositeur de son répertoire –, le duo Jean Martin (percussionniste jouant ici d’une mallette) et Justin Hayes (ukulele) s’adonnent à une pop minimaliste aux expérimentations timides mais qui conviennent au propos.

Pour intervenir à l’instrument à cordes, Hayes mène la rencontre au son de mélodies effleurées à peine et d’improvisations courtes qui cherchent forcément à les fuir : sur évocations exotiques ou ébauches d’un folk essoufflé, de cordes récalcitrantes en berceuses dérangées, Hayes et Martin (plus que discret ici, vues les facultés de résonance de l’objet dont il use) osent une musique éreintée rappelant celles d’Eugene Chadbourne, David Fennech ou La Buena Vida, dans le même temps qu'ils travaillent à la reconnaissance de ce Myk Freedman de leurs compatriotes.


Jean Martin, Justin Hayes, Unnameable Dance. Courtesy of Barnyard Records.

CD: 01/ Naked In The River 02/ Sittin’  In A Puddle 03/ Zombies Love Dancin’  To This Number 04/ Bookends 05/ Clock Watchers 06/ So Cry 07/ Unnameable Dance 08/ My Technical Difficulties Led To Rhythmical Complexities 09/ She’s Not My Girlfriend. My Girlfriend’s Normal 10/ I’m Ok If You’re Ok 11/ Seven 12/ October’s Bright Blue Abortion 13/ Trees Grew Out Of Their Ears 14/ Where The Tulips Blow In My Imaginary Orchestra 15/ Pretty Ugly 16/ So Cry 17/ Love Boat Of Love >>> Jean Martin, Justin Hayes - Freedman - 2008 - Barnyard Records.

Jean Martin déjà sur grisli
Piano Music (Barnyard - 2008)

Commentaires [0] - Permalien [#]

>