Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

A paraître : le son du grisli #2Sortir : Festival Bruisme #7le son du grisli sur Twitter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Daniel Blacksberg : Bit Heads (NoBusiness, 2009)

blacksli

Présenter un musicien, c'est d'abord donner des noms : ceux de son instrument, du domaine musical qu'il investit le plus régulièrement et aussi de quelques partenaires qui pourraient en dire sur ses façons, voire sur son esthétique. Pour Daniel Blacksberg, voici : trombone (là, noter un enseignement reçu de Bob Brookmeyer) ; jazz, improvisation, klezmer quelques fois ; Jack Wright, Joe Morris, Daniel Levin. Pour le reste – c'est à dire l'essentiel –, il suffira d'aller entendre Bit Heads.

Enregistrés en trio auprès de Jon Barrios (contrebasse) et Mike Szeleky (batterie), neuf titres révèlent là un jazz soumis aux humeurs d'Elastic Characters et donc changé en conséquence : swing dévié sous les coups de Barrios (Fanfare For A Scrambled Race), discours anéanti dont le charme réside en ruines (At Least Understanding) ou épreuves minimalistes d'une belle intensité (Just Shy of Hope). Lorsqu'il ne se montre pas ailleurs d'un conventionnel dommageable en tentant de prouver justement toute l'anticonventionnalité de son discours (Deforestation), Blacksberg profite d'un retour de bile pour imposer Combing The Postapocalypse, porté par l'archet grave et tremblant de Barrios. L'art du trombone exercé en meneur relancé, un vocabulaire mixte (jazz / improvisation réductionniste – abstractionniste ? soustractionniste ?) pour appui le plus solide. 

Daniel Blacksberg : Bit Heads (NoBusiness / Instant Jazz)
Enregistrement : 2008. Edition : 2009.
LP : A01/ fanfare For a Scrambled Race A02/ Just Shy of Hope A03/ The Elastic Character A04/ At Least Understanding A05/ From the Chamber B01/ Combing The Postapocalypse B02/ Deforestation B03/ The Closer B04/ Shot to the End
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

Dikeman, Barrios, Makihara : We Need You (Eh?, 2008)

wegrisliyou

Enregistré en concert à Philadelphie en 2006, We Need You assemble deux improvisations du trio John Dikeman (saxophone ténor) / Jon Barrios (contrebasse) / Toshi Makihara (batterie) – section rythmique déjà repérée aux côtés du saxophoniste Jack Wright.

La particularité du groupe, d’apparaître dès les premières minutes : qui façonne avec soin la texture sonore chaleureuse de l’ensemble, et offre un compromis intelligent entre un héritage reçu du free jazz – graves puis sifflements intempestifs du ténor – et un autre glané du côté d’une histoire plus européenne de l’improvisation – emportements secs et gardés en retrait de la section rythmique. Déjà éclairée, l’inspiration ne craindra pas une fois le spectre de l’essoufflement.

John Dikeman, Jon Barrios, Toshi Makihara : We Need You (Eh?)
Edition : 2008.

CDR: 01/ - 02/ -
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]
>