Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Sortir : Sonic Protest 2017Interview de Jacques OgerLe son du grisli sur Twitter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Open Field, Burton Greene : Flower Stalk (Cipsela, 2015)

open field burton greene flower stalk

Minimalistes (Angels of the Roof) ou emportés (Rising Intensity), Open Field (José Miguel Pereira, João Camões, Marcelo dos Reis) & Burton Greene offrent à leurs cordes (contrebasse, viola, guitare, piano) quelques pistes abruptes.

S’enfonçant ou s’échappant, se faufilant au gré des intervalles, ils construisent note à note, accord après accord (Greene Hands à la seule charge du pianiste) et tiennent le cap des discours ténus. Ailleurs et véloces, ils grimpent des cimes caractérielles, soudaines. Toujours construisent sans encombrement et toujours au cœur d’une impulsion naturelle, spontanée. Et quand se dérèglent les angles choisis jusqu’alors et que s’invitent mey moqueur et voix d’outre-souffle, Open Fields élargit plus encore le cercle de ses riches possibles.  



stalk

Open Field, Burton Greene : Flower Stalk
Cipsela
Enregistrement : 7 mai 2012. Edition : 2015.
CD : 01/ Rising Intensity 02/ Angels of the Roof 03/ On the Edge 04/ Greene Hands 05/ Ancient Shit
Luc Bouquet © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

João Camões, Rodrigo Pinheiro, Miguel Mira : Earner (Tour de Bras, 2014)

joao camoes rodrigo pinheiro miguel mira earner

João Camões (violon alto), Rodrigo Pinheiro (piano) et Miguel Mira (violoncelle) possèdent l’art de naviguer large. Parfois s’affrontent, s’invectivent (Theorical Morning, Stifling Contretemps), donnent à leurs phrasés des tempi distincts (Imprint) mais ne sont jamais aussi convaincants que lorsqu’il s’agit d’ariser leur fougue (Dream Theory).

Se détachant, les voici pénétrés par d’étranges songes. Tenant la matière, se servant d’un piano pour détendre et affirmer une harmonie, violoncelle et alto délient les cadres et, par petits traits, explorent les recoins les plus obscurs de ces temps allongés, étirés. On entendra alors de fins craquements, de fins ricochets. Ils se recentreront alors. Iront jusqu’à s’effacer, s’éteindre. Mais au loin, résistera la riche résonance d’un piano toujours prêt à devancer l’aventure.

Earner : Earner (Tour de Bras)
Enregistrement : 2010-2011. Edition : 2014.
CD : 01/ Imprint 02/ Dream Theory 03/ Time Leak 04/ Theoretical Morning 05/ Gömböc 06/ Airfoil 07/ Stifling contretemps 08/ Triage
Luc Bouquet © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]
>