Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Parution : Jazz en 150 figures de Guillaume BelhommeParution : le son du grisli #2Sortir : Festival Baignade Interdite
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Jimmy Bennington : The Spirits at Belle’s (Cadence, 2010)

spiritsli

Jeune batteur texan désormais (forcément) sorti de l’Elvin JonesJazz Machine, Jimmy Bennington enregistrait récemment en trio et en quartette avec le clarinettiste Perry Robinson, rencontré à Chicago.

En quartette : les débuts vont au son d’une mélodie timide qu’ose Robinson entre les deux contrebasses de Mathew Golombisky et Daniel Thatcher – l’une à droite et l’autre à gauche. En retrait, le batteur n’en fomente pas moins une accélération qui donnera au clarinettiste l’idée de feindre l’essoufflement. Sophistiqué, l’ensemble joue alors de paraphrases (via archets) et de références faites au jazz traditionnel sans que l’on puisse soupçonner le quartette de verser dans le passéisme simplement heureux (Albert M). Plus commun, un troisième thème signé Robinson vient clore l’échange.

Jimmy Bennington : The Spirits at Belle’s (Cadence Jazz Records)
Enregistrement : 2007. Edition : 2010.
CD : 01/ The Spirit at Belle’s 02/ Albert M 03/ Walk On
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

Jimmy Bennington : Symbols Strings and Magic (CIMP, 2010)

symbolsli

Jeune batteur texan désormais (forcément) sorti de l’Elvin JonesJazz Machine, Jimmy Bennington enregistrait récemment en trio et en quartette avec le clarinettiste Perry Robinson, rencontré à Chicago.

En trio : ayant laissé au contrebassiste Ed Schuller le soin d’établir le contact avec la figure imposante qu’est Robinson, Bennington peut projeter des coups déstabilisant une approche qui troquera sa délicatesse contre la lassitude d’une ballade apaisante (What’s New). Alors, les esprits peuvent se laisser aller : actualisation valable des usages du free à coups de rebonds inspirés et de coups claquant net. Seule une question demeure, qui concerne l’intérêt que Schuller trouve à chanter sur son jeu de contrebasse.

Jimmy Bennington : Symbols Strings and Magic (CIMP)
Enregistrement : 2008. Edition : 2010. 
CD : 01/ Symbols Strings and Magic 02/ What’s New 03/ high Maestro (for Perry) 04/ Let Us Cross Over the River Under the Shade of the Trees 05/ Cadence Blues 06/ Susanna 07/ Now 08/ Side by Side 09/ EMOI 10/ Circles Aplenty
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]
>