Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

A paraître : le son du grisli #2Sortir : Festival Bruisme #7le son du grisli sur Twitter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Mythic Birds : The Name by Wich the World Knows Them (Peira, 2012)

mythic birds the name by which

Le plus souvent animés, pour ne pas dire passionnels, les débats mettant en scène les clarinettes de Keefe Jackson, Jeff Kimmel, Jason Stein et les synthétiseurs modulaires de Brian Labycz ne s’embarrassent d’aucun à priori.

Ici et là, les clarinettes caquettent, prennent ombrage, embrouillent le cercle, s’embourbent dans une dialogue de sourds que ne pourra délivrer que la plus haute perchée. Ailleurs, tout en croisant le même fer, elles s’adonnent à de douces mélodies, égrenant avec exubérance quelque phrasé enroulé. Dans cet entresol grouillant, le synthétiseur, après avoir contrefait le souffle de ses amies, convie bruissements et cliquetis. Plus tard, se fait zigzag et abandonne aux orties ses envies aquatiques. Et encombre de ses extravagances les plages de silence commanditées par les clarinettistes. Mais, jamais, ne parvient à troubler l’idéale fusion de nos trois libres souffleurs.

Mythic Birds : The Name by Wich the World Knows Them (Peira)
Enregistrement : 2011. Edition : 2012.
CD / DL : 01/ Without a Common Memory 02/ Forbidden Generosity 03/ Let Go of the Long Tone 04/ Dissimulation 05/ The Name by Which the World Knows Them Is Not the One They Themselves Utter 06/ Realms of Dream and Intoxication
Luc Bouquet © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>