Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

A paraître : le son du grisli #2Sortir : Festival Bruisme #7le son du grisli sur Twitter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Jean Martin, Frank Lozano, Jim Lewis, Rainer Wiens, Christine Duncan : At Canterbury (Barnyard, 2013)

jean martin frank lozano jim lewis rainer wiens christine duncan at canterbury

Lancés dans de sages contrepoints le saxophone de Frank Lozano et la trompette de Jim Lewis vont embarquer dans leur sillage le batteur Jean Martin, le guitariste et joueur de mbira Rainer Wiens et la vocaliste Christine Duncan. Va ainsi se froisser une improvisation aux résonances insolites, jamais totalement balisée. De cette improvisation en roue libre se mesurent et se juxtaposent quelques antinomies bien senties : caisse claire quasi militaire vs mbira obsédant, soufflants lyriques vs chant fuyant.  

Reste donc ici une forte impression d’indécision et de routine mêlés. Et le chroniqueur de rester sceptique face à ce mystère dont il ne sait s’il est force ou cul-de-sac.

EN ECOUTE >>> Corollary >>> Sojourn

Jean Martin, Frank Lozano, Jim Lewis, Rainer Wiens, Christine Duncan : At Canterbury (Barnyard Records)
Enregistrement : 2012. Edition : 2013.
CD : 01/ Throwing Light 02/ Face the Same Direction 03/ Corollary 04/ Patience Game 05/ Sojourn  06/ Invocation 07/ Social Insects
Luc Bouquet © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

Jean Martin, Justin Hayes: Freedman (Barnyard - 2008)

Martinukulesli

Sur Freedman – disque baptisé du nom du compositeur de son répertoire –, le duo Jean Martin (percussionniste jouant ici d’une mallette) et Justin Hayes (ukulele) s’adonnent à une pop minimaliste aux expérimentations timides mais qui conviennent au propos.

Pour intervenir à l’instrument à cordes, Hayes mène la rencontre au son de mélodies effleurées à peine et d’improvisations courtes qui cherchent forcément à les fuir : sur évocations exotiques ou ébauches d’un folk essoufflé, de cordes récalcitrantes en berceuses dérangées, Hayes et Martin (plus que discret ici, vues les facultés de résonance de l’objet dont il use) osent une musique éreintée rappelant celles d’Eugene Chadbourne, David Fennech ou La Buena Vida, dans le même temps qu'ils travaillent à la reconnaissance de ce Myk Freedman de leurs compatriotes.


Jean Martin, Justin Hayes, Unnameable Dance. Courtesy of Barnyard Records.

CD: 01/ Naked In The River 02/ Sittin’  In A Puddle 03/ Zombies Love Dancin’  To This Number 04/ Bookends 05/ Clock Watchers 06/ So Cry 07/ Unnameable Dance 08/ My Technical Difficulties Led To Rhythmical Complexities 09/ She’s Not My Girlfriend. My Girlfriend’s Normal 10/ I’m Ok If You’re Ok 11/ Seven 12/ October’s Bright Blue Abortion 13/ Trees Grew Out Of Their Ears 14/ Where The Tulips Blow In My Imaginary Orchestra 15/ Pretty Ugly 16/ So Cry 17/ Love Boat Of Love >>> Jean Martin, Justin Hayes - Freedman - 2008 - Barnyard Records.

Jean Martin déjà sur grisli
Piano Music (Barnyard - 2008)

Commentaires [0] - Permalien [#]

Evan Shaw, Jean Martin: Piano Music (Barnyard - 2008)

grislimartin

En jeunes ayant des choses à dire, Evan Shaw (saxophones) et Jean Martin (batterie) peuvent se permettre d’improviser jusqu’à faire naître Piano Music : titre à la frondeur facile pour disque rempli d’épreuves persuasives.

Bien sûr, Shaw ne peut cacher longtemps ses influences (Ornette Coleman, Dewey Redman) et Martin rappelle de ses airs secs un peu de John Stevens, mais le duo parvient à faire oublier les références au gré d’illuminations bienvenues : alto straight contre soprano en dérive, répétitions amusées, faux-airs contemplatifs ou, partout ailleurs, extraits indélicats de frénésie brute. L’improvisation pour toute réjouissance.


Evan Shaw, Jean Martin, Sweeter than a plastic bag. Courtesy of Barnyard.

CD: 01/ Sweeter than a plastic bag 02/ Warren brings his lunch 03/ A strong glue is not necessary 04/ Me softly with his kill 05/ Sandwiches and a dip in the pool 06/ Wedged under the front of $0.99 07/ Rattlebag Jimmy 08/ Moose Clock 09/ Which way to Domino's? 10/ Philosophy of the world / Wiggins >>> Evan Shaw, Jean Martin - Piano Music - 2008 - Barnyard Records.

Commentaires [0] - Permalien [#]

ZMF Trio: Circle the Path (Drip Audio - 2007)

zmfAprès avoir fait connaissance au Festival International de Jazz de Vancouver, le violon(cell)iste Jesse Zubot et le contrebassiste Joe Fonda décidèrent d’improviser, un jour, ensemble, et en compagnie d’un troisième homme, accessoirement percussionniste: Jean Martin.

Exposé sous sigle, le trio signe avec Circle The Path un premier album fait de 10 morceaux élaborés sur l’instant, dont les noms parlent d’eux-mêmes (Low, Dark & Slow, combinant les écarts de langage des deux archets ; Roll, pièce plus expérimentale où le violon survole le gimmick de contrebasse pour enfin gagner en profondeur sous les coups inspirés de Martin), ou pas (Slow Blues, faux ami dérivant plutôt au son d’une danse de la pluie fantasmant la rencontre de John Lurie et d’India Cooke).

Ailleurs, les musiciens construisent une musique inquiète et anguleuse, fière de réussir à réconcilier des emportements irrépressibles (Next Step) et le recours à une folk inédite (Circle) enrichie par la pratique magistrale de Joe Fonda, d’abord ; de Jesse Zubot et Jean Martin, ensuite.

                                                                                                          ZMF Trio, Wild Horse (extrait). Courtesy of Drip Audio & ZMF Trio.

CD: 01/ Low, Dark & Slow 02/ Circle 03/ Slow Blues 04/ #135 05/ Next Step 06/ The Path 07/ Mishap 08/ Wild Horse 09/ Roll 10/ Low, Dark & Slow (Reprise)

ZMF Trio - Circle the Path - 2007. Drip Audio.

Commentaires [0] - Permalien [#]

>