Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Sortir : Sonic Protest 2017Interview de Jacques OgerLe son du grisli sur Twitter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Cornelius Cardew : The Great Learning (Bolt, 2010)

thegreatgrisling

Inspiré par la lecture de La Grande Etude de Confucius, Cornelius Cardew écrivit une partition que Nima Gousheh et James Bull conduisirent il y a peu de temps encore à Wigry, en Pologne. Ils dirigèrent un orchestre constitué pour une bonne part d’amateurs. Comme The Great Learning est une œuvre très ambitieuse, elle tient en 4 CD et un livret qui reproduit des morceaux de la partition.

Il fallut à Gousheh et Bull diriger des chanteurs prêts à être noyés dans la masse. Plus encore peut-être, des chanteurs capables de se poser une grande question : quelle est donc ma place d’individu dans un chœur d’intervenants disparates dont le seul dénominateur commun est une « simple » partition ? Afin de les aider, Cardew découpa sa composition en sept paragraphes (ce qui fait ici deux paragraphes par CD, excepté pour le troisième, entièrement consacré au paragraphe 5).

Ces paragraphes sont des éléments porteurs de la composition, tout comme le bourdon des orgues.  Dans ce Grand Tout s’immiscent des lectures du texte (en Anglais) et des chants libres – on trouve-là tout le charme des utopies sixties : la collectivité promettant les libertés individuelles, l’expression d’un seul homme adoptée tout à coup par plusieurs…

C’est pourquoi cette œuvre de Cardew n’arrête pas de changer de forme. Elle peut se rapprocher du folk ou faire penser à une Symphonie d’un Penderecki qui aurait adhéré à Fluxus (car si le drame s’empare du théâtre sonore de cette interprétation, il finit toujours par exploser tel un ballon de baudruche). Sorties de leur récitation, les voix s’interpellent, pétaradent et s’affrontent. Les hommes jettent des objets à terre, les femmes les supplient et les convainquent du bienfait du repos.  C’est ainsi que se termine The Great Learning : la polyphonie célébre la quiétude retrouvée.

EN ECOUTE >>> Paragraph 2 >>> Paragraph 4 >>> Paragraph 5

Cornelius Cardew : The Great Learning (Bolt / Metamkine)
Enregistrement : 18-24 juillet 2010. Edition : 2011.
CD1 : 01/ Paragraph 1 02/ Paragraph 2 – CD2 : 01/ Paragraph 3 02/ Paragraph 4 – CD3 : 01/ Paragraph 5  - CD4 : 01/ Paragraph 6 02/ Paragraph 7
Héctor Cabrero © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>