Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

le son du grisli #3Peter Brötzmann Graphic WorksConversation de John Coltrane & Frank Kofsky
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Jacques Lasry, Bernard Baschet : Chronophagie (Arion, 1969)

lasrysli

Un vide-grenier, printemps 2009, entre un Carlos (RIP) et du folklore auvergnat (RIP) : Chronophagie, Lasry et Baschet !

C'est carrément concret, de l'électroacoustique mais de l'electoacoustique jouée live !... Ca frotte, ça gratte,ça chante, c'est étonnant !! Au confluent du minimal, du contemporain, du jazz, de l'ambiante, du drone... Tout ça joué sur des structures sonores de cristal, des tôles, des ressorts plus quelques instruments (flûtes, basse, percussions et voix), on jurerais qu'il y a des traitements électroniques....

J'entends sur ce disque des musiciens d'aujourd'hui rechercher des nouveaux paysages, de nouvelles façons de faire... Il y a une difficulté a reconnaître les sons de chaque instrument sur certains passages tellement ils se confondent (voix ou métal / cristal ou flûte), un travail sur la matière sonore magnifique (fréquences pures, souffles, grésillements, craquements aigus,  jeux instrumentaux) : une palette énorme ! Un disque de 40 ans hors du temps!

Jacques Lasry, Bernard Baschet : Chronophagie (Arion)
Edition : 1969.
Christian Malfray © Le son du grisli

nappe

Christian Malfray est musicien. Avec Pierre Faure, il compose Nappe, projet qui a récemment enregistré et vu sortir Improvised Sound Compositions.   

Commentaires [0] - Permalien [#]

>