Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Peter Brötzmann Graphic WorksAu rapport : Rock In Opposition XParution : Premier bruit Trente-six échos
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Zeitkratzer : John Cage (Zeitkratzer, 2010)

zeitcagesli

Inaugurant avec ce John Cage – et un autre disque consacré : James Tenney – une série de disques intitulée Old School, le pianiste Reinhold Friedl s'empare de grandes pièces de musique contemporaine pour conduire autrement son Zeitkratzer – à paraître : Alvin Lucier et Morton Feldman

Si Zeitkratzer a plusieurs fois déjà servi Cage, le programme est cette fois exclusif, qui reprend Four6, Five et Hymnkus, pour se les approprier :  longues pièces d'ouverture et de conclusion aux usages harmoniques établissant des ponts avec les manières de Phill Niblock et qui profitent d'un Zeitkratzer fait prisme singulier – auprès de Friedl, notamment, la trompette de Franz Hautzinger, la contrebasse d'Uli Philipp, les percussions de Maurice de Martin ou les clarinettes de Frank Gratkowski. Les couleurs à sortir des interventions des neuf membres de l'ensemble naissent alors des effets du passage de claires oscillations en résonances caverneuses (de Four6 en fin d'Hymnkus). Five mis à part – piano rébarbatif mais sur miniature de seulement cinq minutes –, la lecture est d'abord surprenante, assez remarquable ensuite. 

Zeikratzer : John Cage (Zeitkratzer)
Enregistrement : 2006. Edition : 2010.
CD : 01/ Four6 02/ Five 03/ Hymnkus
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

Heribert Friedl : Recherche_00 (NonVisualObjects, 2009)

nonvisualgrisli

Sculpteur passé de la pierre au son, Heribert Friedl fait sur Recherche_00 un exposé de ses travaux de musique expérimentale.

Clics rappelant l’usage ancien fait de bâtons de bois et éléments de constructions qui se bousculent selon les commandes : impulsion délivrant un parasite de la boîte qui l’enfermait, souffles et larsens projetés, bruits de pressions diverses accusant l’intensité de leur état. De l’action découlent en trois phases les réactions multiples dont Heribert Friedl dispose pour composer ses abstractions saillantes et imposer son art minutieux.


Heribert Friedl, Phase 3 (extrait). Courtesy of NonVisualObjects.

Heribert Friedl : Recherche_00 (NonVisualObjects)
Edition : 2009.
CD : 01/ Phase 1 02/ Phase 2 03/ Phase 3
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

Susanna and the Magical Orchestra : List of Lights and Buoys (Rune Grammofon, 2004)

susannasli

Absolutely brilliant debut release from young Norwegian duo consisting of Susanna Wallumrød (vocals) and Morten Qvenild (keyboards). Nine beautiful low key original songs plus highly personal interpretations of Dolly Parton's Jolene and Leonard Bernstein's Who Am I makes this one of the strongest Norwegian debut releases in a very long time. If you´ve heard Believer (also included here) from Money Will Ruin Everything you know what to expect. Produced by Andreas Mjøs (Jaga Jazzist) and Deathprod.

Susanna and the Magical Orchestra : List of Lights and Buoys (Rune Grammofon)
Edition : 2004.
CD : 01/ Who Am I 02/ Jolene 03/ Turn the pages 04/ Friend 05/ Hello 06/ Believer 07/ Sweet devil 08/ Baby 09/ Time 10/ Distance Blues and Theory 11/ Go
Heribert Friedl © Le son du grisli

petitfriedl

Musicien, Heribert Friedl anime le label NonVisualObjects sur lequel est récemment sorti Recherche_00.

Commentaires [0] - Permalien [#]

>