Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Sortir : Sonic Protest 2017Interview de Jacques OgerLe son du grisli sur Twitter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Guy Frank Pellerin : Periplo (In Situ, 2010)

guysli

Sur Periplo, Guy Franck Pellerin passe d’un instrument à l’autre, et plusieurs fois sur une même piste, sous couvert d’invitations au voyage : saxophones, clarinette antique, ocarina, percussions…

Parties toutes d’une idée mais improvisées ensuite (donc : pour beaucoup improvisées), les pièces et étapes du périple mettent au jour un folklore inusité, original même s’il peut évoquer quelques figures précieuses : Paul Dunmall lorsque Pellerin intervient au sopranino et sur bol chantant ; François Carrier ou Andrea Centazzo lorsqu'il s’en tient aux rumeurs de percussions apaisantes. Parfois, le temps paraît passer plus lentement ici qu’ailleurs (effet sur le tempérament d’une plage plus commune, en l'occurence la troisième), mais on sait les voyages faits aussi d'inconvénients. Le tout étant de savoir qu’ils passent, et que la contemplation à suivre saura les faire oublier.

Guy Frank Pellerin : Periplo (In Situ / Orkhêstra International)
Edition : 2010.
CD : 01/ Sur les collines à perte de vue les herbes couchées par le vent 02/ Chelmin de terre le pas irrégulier des hommes 03/ L'heure sans ombres 04/ Stella 05/ Ton sourire est une orange 06/ Feu dans l'eau 07/ Alpha 08/ China's Bicycle Blues 09/ L'île mystérieuse 10/ Un ami de passage 11/ Au-dessus de l'abysse 12/ Juste avant l'été
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>