Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Lettre ouverte de Joëlle Léandre aux Victoires du jazzle son du grisli #3Conversation de John Coltrane & Frank Kofsky
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Gregory Büttner : Wenn Uns Jemand Hört... (1000füssler, 2015) / Büttner, Lettew, Rodrigues, Torres : Zwei Mal Zwei (CS, 2015)

gregory büttner wenn uns

Sur ce nouveau disque qu’il publie sur 1000füssler, son label, Gregoy Büttner réinterprète – revoit, même – deux de ses compositions plus tôt créées par Anja Winterhalter.

La plus courte des deux pièces est celle qui donne son nom au disque, Wenn Uns Jemand Hört - Sag - Wir Haben Einfach Kurz Luft Geschnappt. Là, Büttner confectionne un ouvrage électronique qui perce et crépite, se tait plusieurs fois, repart sous l’impulsion d’un grave pour faire état ensuite état de microcouches sonores dont la disparité n’interdit pas l’accord.

Sur Falte, il arrange sur plus de trente minutes des séquences électroacoustiques faites d’ondes sinus, d’éclats d’objets et de chants enfouis. Plus « saisissable » que celle qui l’a précédée, la pièce enfile des bruits divers et métamorphosés par un intérêt pour le son juste, quand ce n’est pas rare. L’art avec lequel Büttner se penche au chevet d’un infiniment petit qu’il a imaginé puis créé de toutes pièces et à qui, enfin, il insuffle vie étant le point commun à ces deux créations intrigantes.

Gregory Büttner : Wenn Uns Jemand Hört - Sag - Wir Haben Einfach Kurz Luft Geschnappt (1000füssler)
Edition : 2015.
CD : 01/ Wenn Uns Jemand Hört - Sag - Wir Haben Einfach Kurz Luft Geschnappt   02/ Falte
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Gregory Büttner Gunnar Lettow Ernesto Rodrigues Nuno Torres zwei mal zwei

A l’électronique, Büttner enregistrait en avril et juin 2014 avec Ernesto Rodrigues (violon), Nuno Torres (saxophone) et Gunnar Lettow (basse électrique). L’improvisation est tendue, qui commande parfois des réactions mécaniques, mais parvient rapidement à accorder agitations et délicatesses. Et puis, de gestes et de signaux que l’on ne soupçonne pas, naît une abstraction qui sans cesse tend à l’effacement.

Gregory Büttner, Gunnar Lettew, Ernesto Rodrigues, Nuno Torres : Zwei Mal Zwei (Creative Sources / Metamkine)
Enregistrement : avril & juin 2014. Edition : 2014.
CD : 01/ 1 + 3 02/ 5 – 1 03/ 4 04/ 22 05/ 42
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>