Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Sortir : Sonic Protest 2017Interview de Jacques OgerLe son du grisli sur Twitter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Gunda Gottschalk, Xu Fengxia : You Lan (Victo, 2010)

yousli

On pourrait croire que l’une détermine l’harmonie et que l’autre se plait à la dérouter et à la défaire. On pourrait croire – et entendre  – les dédoublements de cordes, les plongées en eaux profondes, le fracas vocal de Xu Fengxia, l’inquiétude chuchotée de Gunda Gottschalk. On pourrait décrire comment, toutes les deux, s’entêtent à intercepter l’instant et à ne plus lâcher un territoire choisi parmi les nombreux qu’elles se proposent. On pourrait se pâmer devant leur dynamisme, leur enthousiasme débordant, leurs emballements inouïs.

On pourrait analyser, décortiquer mais on ne dirait que la périphérie de ce qui s’est réellement joué en cette soirée du 18 mai 2008 à Victoriaville (les spectateurs s’en souviennent encore). Et ce qui s’est passé ce soir-là dépasse mots et analyses. L’impression, ici, d’une perte et d’un oubli total de soi, d’un abandon total à l’autre. Ces moments précieux où le duende surgit et ne lâche plus prise de toute la soirée. Les micros, eux, étaient là pour en témoigner. Quelle chance nous avons aujourd’hui d’en être les heureux témoins.

Gunda Gottschalk, Xu Fengxia : You Lan (Victo / Orkhêstra International)
Enregistrement : 2008. Edition : 2009.
CD : 01/ Intrada  02/ Melisma  03/ Cascades  04/ Narration  05/ Bordun
Luc Bouquet © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>