Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

le son du grisli #3Peter Brötzmann Graphic WorksConversation de John Coltrane & Frank Kofsky
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Full Circle: Explorations (Red Eye Music - 2005)

fullgrisli

Ne croyez rien de ce que l'on vous raconte : la jeunesse rêve d'anonymat. Full Circle en est une preuve vivante. Ce quartet de Cardiff, constitué d’élèves de Keith Tippett, emprunte la voie désignée par le maître, et se frotte à la musique improvisée. Sincèrement. Assez, en tout cas, pour qu'on refuse à ses musiciens tout accès au clinquant médiatique, réservé, de tout temps et presque exclusivement, aux fabricants d'étrons.

Mais il ne suffit pas à l'under underground de simplement en être pour qu'on reconnaisse aussitôt la qualité indubitable de sa musique. Reste l'écoute d'Explorations. D'élaborations studieuses en développements concluants, huit parties se suivent. De contrebasse ou de piano, souvent les graves recadrent l'ensemble : qu'il tienne dans l'opposition d'une guitare impressive et d'un saxophone délétère (Part 1), ou ait plutôt à voir avec une fugue embourbée dans une colère noire (Part 6).

Sous des allures d'enfants sages, on aperçoit la figure du sauvage. Soft et brillant, le saxophone attaque les développements lents (Part 7), démontre que l'excellence en musique n'a pas grand-chose à voir avec la justesse des timbres (Part 4) ; appuyé, dans les deux cas, par les efforts majestueux du trombone. Ailleurs, la contrebasse vaut à elle seule l'honneur des intentions menées à bien (Part 5), la batterie tourne le dos à une mélodie de piano qui ne demande qu'à prendre ses aises pour enfin décider d’un mini chaos expiatoire (Part 2).

Enfin, et tout de même - puisqu'il faut qu'un premier album présente quelques détails sur lesquels il faudra revenir -, il arrive que l'on rencontre des prises de position mal affirmées (le garni et pourtant vide Part 8, envoûté par les mauvais fantômes ECM), ou des maladresses notables (le traitement suave à en dégouliner de Part 2). Pas là, pourtant, de quoi en oublier les brillances d'Explorations, ni les talents d'un quartette prometteur.

CD: 01/ Part 1 02/ Part 2 03/ Part 3 04/ Part 4 05/ Part 5 06/ Part 6 07/ Part 7 08/ Part 8

Full Circle - Explorations - 2005 - Red Eye Music.

Commentaires [0] - Permalien [#]

>