Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Sortir : Sonic Protest 2017Interview de Jacques OgerLe son du grisli sur Twitter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

De Beren Gieren : One Mirrors Many (Clean Feed, 2015)

de beren gieren one mirrors many

Epanchements, romantisme installé, la valse se dévoile et le piège se referme sur nous : ce ne sera pas ce terrain que va arpenter De Beren Gieren (Fulco Ottervanger : piano, Lieven Van Pée : contrebasse, Simon Segers : batterie). Ou du moins, pas que celui-ci. Maintenant rythme et métronomie retiennent notre attention.

Ce disque regorge de faux semblants. Mais en sont-ils vraiment ? Ne colmatant pas les brèches, le trio les laisse béantes : évasées et évasives. Reste donc une impression d’inachevé et de multitudes refusant tout terminal. Mais on conviendra de l’intelligence du trio, de sa malice. Parfois, la soupe au sirop est évitée de justesse. Et parfois, encore, la frénésie emporte le morceau. Depuis longtemps (quatre CD à leur actif me semble-t-il) dépassés croquis et esquisses, l’œuvre s’annonce, s’avance.



one mirrors many

De Beren Gieren : One Mirrors Many
Clean Feed / Orkhêstra International
Edition : 2015.
CD : 01/ Schaduwleven 02/ Rebel Jazz to Rebel Against 03/ Broensgebuzze 8 04-05/ La laisse lointaine 06-07/ (De zachte jacht op de) Volkswolf 08/ Broensgebuzze 7 09-10/ Muziek Weet Niks
Luc Bouquet © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>