Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Peter Brötzmann Graphic WorksAu rapport : Rock In Opposition XParution : Du piano-épave de Ross Bolleter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Mark Dresser: Sonomondo (Cryptogramophone - 2000)

sonomondo

Enregistré en 1997, Sonomondo révèle un univers sophistiqué de cordes : celles de la contrebasse de Mark Dresser et du violoncelle de Frances-Marie Uitti.

Traçant sur Sonomondo des parallèles déviantes, les instruments imposent un environnement sombre au gré du va-et-vient de trois archets (Uitti tirant profit d’une méthode de jeu à deux archets). Oeuvrant ensemble à la progression baroque, tourmentée et, au final, grandiloquente qu’est Montebell, le duo peut aussi préférer la confrontation fructueuse : le temps de Grati, où la lutte vire à l’assaut polyphonique, ou d’Arcahuis, sur lequel Uitti et Dresser malmènent leurs micros.

Au nombre des expérimentations légères, les cordes vibrantes et les grincements aigus de La finestra, les tentations concrètes et angoissées de Sotto. Bulles empiriques nichées au creux de pièces atmosphériques mouvantes et délicates, chaleureuses malgré l’allégeance faite aux ombres. Aperçu auparavant aux côtés de Fred Frith ou Oliver Lake, Mark Dresser a su prouver avec Sonomondo la légitimité d’un retour à des préoccupations individuelles. Qui auront trouvé en Frances-Marie Uitti une alliée de choix, bientôt transformée en égal subtil.

CD: 01/ Sonomondo 02/ Grati 03/ La Finestra 04/ Montebell 05/ Arcahuis 06/ Sotto 07/ Cielostraat >>> Mark Dresser - Sonomondo - 2000 - Cryptogramophone. Distribution Orkhêstra International.

Commentaires [0] - Permalien [#]

>