Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Peter Brötzmann Graphic WorksAu rapport : Rock In Opposition XParution : Du piano-épave de Ross Bolleter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Zed Trio : Lost Transitions (Ayler Records, 2010)

zedsli

On pourrait dire : des sons et des fiels. On n’aurait pas tout à fait tort.
On pourrait évoquer des offensives acides, des strangulations sans fin, des substances lacérées. On frôlerait alors cette musique.
On pourrait parler de déchirures, d’une fourmilière du chaos, d’une poésie affûtée, d’une musique cisaillant le bon sens. On approcherait alors l’écorce de cette musique.
On pourrait parler de démembrement, d’une musique sans métrique si ce n’est celle d’un dérèglement continu. On toucherait presque au but.
On pourrait dire que cette musique est une musique de l’épidémie, du rouillé et des cicatrices qui ne se refermeront jamais. Et nous y serions presque.

On dira : un saxophoniste (Heddy Boubaker), un guitariste (David Lataillade), un batteur (Frédéric Vaudaux). Et on aura presque tout dit. Cette musique est une musique d’excès et du peu d’attente. Elle piaffe d’impatience. Elle n’a que faire des péages, des rythmes et des harmonies. C’est un cercle de déchirure, un havre de tensions et de pulsations sans pause.
On dira donc : des sons et des fiels. Et on y retournera.

Zed Trio : Lost Transitions (Ayler Records / Orkhêstra International)
Enregistrement : 2009. Edition : 2010. 
CD : 01/ Dubai on Fire 02/ Narcissique 03/ Near the End 04/ Zed Leppelin Crash Test 05/ Message of Peace and Happiness 06/ Lost Transitions 07/ Cruce la Frontera 08/ Acid Voodoo Dancing 09/ Hysteric Meditation 10/ Slices of Terrific Flux Bop
Luc Bouquet © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>