Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Au rapport : Rock In Opposition XParution : Premier bruit Trente-six échosParution : le son du grisli #2
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Asher, Fourm : Selected Passages / Set.Grey (NonVisualObjects, 2010)

nonvisualgrislis

Récemment, Asher a édité un disque en compagnie de Jason Kahn. Fourm, de son côté, a récemment partagé un disque avec Shinkei et Luigi Turra. Aujourd’hui, Asher et Fourm se partagent l’espace d’un disque.

C’est Asher qu’on y entend en premier, avec Selected Passages (les passages sont cinq en tout). On a l’impression d’y entendre des billes de fer minuscules rebondissant sur des caisses-claires : leur rebond est provoqué par une petite note de piano, ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre. Peu à peu, le silence mange la musique d’Asher ou retient son envie d’en faire, et c’est en se laissant faire qu’il parvient à chanter ce qu’il s’était promis de chanter : l’hiver et le vent.

Peut-être parce qu’il passe après, Fourm a plus de mal à convaincre de son Set.Grey. L’impression, cette fois, d’entendre un vocoder miniature faire tout pour qu’on l’entende entre des notes graves très effacées et des notes aigues sans enjeu. Quand l’un confirme, l’autre déçoit pourrait être la conclusion de cette chronique – c’est bien la conclusion, en fait…

Asher, Fourm : Selected Passages / Set.Grey (NonVisualObjects)
Edition : 2010.
CD : 01-05/ Asher : Selected Passages 06-07/ FOURM : Set.Grey
Pierre Cécile © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

FOURM, Shinkei, Luigi Turra : Clean Forms (Dragon’Eye Recordings, 2009)

grisliforms

BG Nichols (aka FOURM), David Sani (aka Shinkei) et Luigi Turra présentent sur Clean Forms un travail sonore chacun, qu'ils dédient à des plasticiens chéris.

L'art qui est célébré ici est un art abstrait illustré par les compositions des trois musiciens : des lignes blanches déposées sur des partitions métalliques de la part de FOURM, des craquements électroniques et des enregistrements de la nature encadrés par Shinkei, des dessins à l'encre sympathique pour Luigi Turra. Minimaliste et pastel, la réunion d'artistes produit sans projeter de manifeste commun, et c'est de cette manière qu'elle arrive à séduire.

FOURM, Shinkei, Luigi Turra : Clean Forms (Dragon’Eye Recordings)
CD-R : 01/ FOURM : Seagram Series (for mark Rothko) 02/ Shinkei : Nokori (for Ken Nakazawa) 03/ Luigi Turra : Alluminium Zinc
Edition : 2009. 
Pierre Cécile © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]
>