Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Sortir : Sonic Protest 2017Interview de Jacques OgerLe son du grisli sur Twitter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Erland Dahlen : Blossom Bells (Hubro, 2015)

erland dahlen blossom bells

Collectionneur invétéré de tout ce qui touche aux percussions, Erland Dahlen a nommé son second essai Blossom Bells, du nom d'un ensemble de cloches chromatiques créé par le fameux Pete Engelhart – et elles jouent un rôle central sur le disque.

Si on passera poliment sur l'inaugural Snake, les choses s'animent vraiment sur Pipe. Hyper-impressionnant de bruit et de fureur, le titre renvoie 90% de la production du post-rock (encore !) à la poubelle. Tel du Mogwai qui aurait mangé The Bell Laboratory (sans Pantha du Prince), ça dépote sauvage. Du coup, le retour au faux calme précaire de Knife fait bizarre, mais passé le stade de l'accoutumance, ces airs-fantômes de Pink Floyd électrisé font bien plus que le boulot. Et ce n'est pas fini, car il reste un Hammer qui secoue bien le prunier, avec cependant une finesse relative, et un morceau-titre où un thérémin détroussé par des bandits de grands chemins dévoie avec moult louvoiements une certaine idée de la fanfare de rue.



Erland Dahlen : Blossom Bells (Hubro)
Edition : 2015
CD : 01/ Snake 02/ Pipe 03/ Knife 04/ Iron 05/ Hammer 06/ Blossoms Bells
Fabrice Vanoverberg © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>