Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Sortir : Sonic Protest 2017Interview de Jacques Ogerle son du grisli papier
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Avram Fefer, Eric Revis, Chad Taylor : Eliyahu (Not Two, 2011)

grisliyahu

Ne peuvent s’oublier ici les glorieux (indépassables ?) exemples du passé. Mais faisons comme si… Un alto (qui se voudrait ténor) ou un ténor (encore plus aiguisé, celui-ci), une contrebasse (enveloppante et tournoyante), une batterie aux découpes franches… Soit Messieurs Avram Fefer, Eric Revis & Chad Taylor. Soit le jazz en sa formule saxophone-contrebasse-batterie. Et même, si pas facile, oublier les aînés…

Reconnaissons au trio de ce jour un appétit vorace. En un sens, les promesses contenues en début de thème sont tenues : le saxophone, après exploration aisée de l’harmonie, convulse avec talent ; contrebasse et batterie (félin percussionniste que ce Chad Taylor !) ne se détournent jamais du chemin choisi et la modestie n’est jamais de mise. Le jazz, toujours vivant, pourrait-on dire.

Avram Fefer, Eric Revis, Chad Taylor : Eliyahu (Not Two / Instant Jazz)
Enregistrement : 2010. Edition : 2011.  
CD : 01/ Song for Dyani 02/ Wishful Thinking 03/ Appropriated Lands 04/ Eliyahu 05/ Trued Right 06/ A Taste for Love 07/ Essaouira 08/ City Life 09/ Eliyahu tk. 2
Luc Bouquet © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>