Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Au rapport : Festival Le Bruit de la MusiqueParution : Jazz en 150 figures de Guillaume BelhommeParution : le son du grisli #2
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Anthony Pateras : Chromatophore (Tzadik, 2008)

patersli

Après l’excellent Chasms, Anthony Pateras présente Chromatophore, exposé de travaux plus ou moins récents, surtout : différemment menés.

Dirigeant l’Ensemble of the Australian National Academy of Music – et en consacrant donc l’existence –, Pateras ouvre une boîte de musiques tourmentées, craintives à l’idée d’être trop exposées : pièces d’une électroacoustique aux reliefs rares pour tout miser sur la planéité d’un discours lorsqu’elles n’hésitent pas entre intervention d’un chœur implorant (Automatons), improvisations sur piano préparé (When Objects Dream) et explorations sonores exclusivement électroniques (JWT). 

Anthony Pateras : Chromatophore (Tzadik / Orkhêstra International)
Edition : 2008.
CD : 01/ Chromatophore 02/ 76755 I 03/ 76755 II 04/ 76755 III 05/ 76755 IV 06/ 76755 V 07/ Automatons 08/ When Objects Dream 09/ JWT 10/ Autophagy
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>