Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Spéciale Agitation FrIIteEn librairie : Eric Dolphy de Guillaume Belhommele son du grisli #3
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Ellen Fullman : Through Glass Panes (Important, 2011)

ellen fullman through glass panes

Je me méfie comme de la peste des exotismes d’occidentaux mais quand j’apprends qu’Ellen Fullman a joué avec des musiciens tels que Pauline Oliveros, Keiji Haino ou Barn Owl, je tends l’oreille. Intrigué, je vais voir le site internet de la dame, qui est bien fait, et qui nous en apprend sur l’instrument (une installation !) dont elle joue depuis 1981 : The Long String, qui est aussi le nom de son premier disque réédité en 2015 par Superior Viaduct.

Une cinquantaine de longues cordes qu’elle titille dans un esprit post-médiéval = folklore hallucinatoire qui doit autant à Terry Riley qu’à Stefan Micus qu’au théorbe ou à la harpe magique…. C’est pourquoi, au final, je ne dirai pas que la « harpe magique » de Fullman est exotique, non. L’exotisme ne peut pas être aussi hypnotique que son long instrument... A suivre !



through glass panes

Ellen Fullman : Through Glass Panes
Important
Edition : 2011.
CD : 01/ Never Gets Out of Me 02/ Flowers 03/ Through Glass Panes 04/ Event Locations No. 2
Pierre Cécile © le son du grisli

sp logo grisliEllen Fullman est à l'affiche du festival Sonic Protest, qui se déroulera à Paris, Montreuil et ailleurs, du 2 au 15 avril. Le 6, elle jouera à l'église Saint-Merry avec Sourdure et William Basinski

 

 

Commentaires [0] - Permalien [#]

Ellen Fullman : Paris, Eglise Saint-Merry, 6 avril 2016

ellen fullman 6 avril 2016 paris

C'est un compte-rendu à contre-temps que nous livre ici Charlotte Imbault dans le premier épisode de sa série Je me souviens : celui du concert donné à Paris le 6 avril 2016 par Ellen Fullman dans le cadre du festival Sonic Protest. Les voix à entendre dans ce reportage sont celles de Rodolphe Alexis, Emmanuelle Échassoux, Emmanuelle Hiron, Natacha Missoffe, Jean-Baptiste Veyret-Logérias et Yasmine Youcef. Sa conception et son montage de Charlotte Imbault, dont nous ne saurions trop vous recommander la lecture de la revue watt.

ellenfullman

Commentaires [0] - Permalien [#]
>