Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

A paraître : le son du grisli #2Sortir : Festival Bruisme #7le son du grisli sur Twitter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

MVP: LSD (Riti - 2009)

grilsd

Sous-titré The Graphic Scores of Lowell Skinner Davidson, LSD donne à entendre Joe Morris (guitare), John Voigt et Tom Plsek (MVP, donc), inspirés par les notations personnelles d’un musicien qu’ils ont tous les trois fréquentés.

Auteur, dans les années 1960, d’un seul et unique enregistrement élaboré aux côtés de Gary Peacock et Milford Graves pour ESP, Davidson trouve là – certes, à titre posthume – ses conceptions singulières réinvesties et son œuvre prolongé. Donnant son interprétation de compositions graphiques couchées sur le papier par Davidson dans les années 1980, le trio installe une suite de progressions mélodiques souvent empêchées par une implication personnelle intense : découpées toutes, les conversations se font brutes et souvent lasses, ou développements sans cesse contrecarrés par la découverte probable d’une sonorité nouvelle. Extatiques en équilibre, Morris, Voigt et Plsek, tiennent sur le fil distandu qui court d’un bout à l’autre de l’ouvrage. Avec, qui plus est, un aplomb remarquable.

CD: 01/ Blue Sky and Blotches 02/ Particles 03/ Separate Blue X’s 04/ Gold Drop #2 05/ Orange Cards 06/ Index Cards #3 07/ Index Cards #1 08/ Index Cards #2 09/ Double Sheet 10/ Gold Triptych 11/ Gold Drop #1 >>> Joe Morris, John Voigt, Tom Plsek - LSD, The Graphic Scores of Lowell Skinner Davidson - 2009 - Riti. Distribution Orkhêstra International.

Joe Morris déjà sur grisli
Elm City Duets 2006 (Clean Feed - 2008)

Commentaires [0] - Permalien [#]

Flow Trio: Rejuvenation (ESP - 2009)

FlowGrisli

Avec Rejuvenation, Flow Trio – soit : Louie Belogenis (saxophone ténor), Joe Morris (contrebasse) et Rashid Bakr (batterie) – signe un premier enregistrement qui en appelle au free jazz des origines. 

Après que le saxophoniste aura, sur Reflection, laissé discourir son vibrato, le trio improvisera six pièces d’un jazz concentré et intense, titubant partout mais tenant bon aussi. Jusque-là opaque, la musique change de nature avec Two Acts, sur lequel Belogenis hurle avant d’installer une mélodie au creux des heurts provoqués par l’inspiration abrupte de ses partenaires. Pas loin des phrases d’Ayler, alors, jusqu’à ce que la contrebasse et la batterie parviennent peu à peu à circonscrire les plaintes, et même, les avalent.

Et si la question peut être posée de l’intérêt d’en revenir aux codes des premiers temps du free (une fois relativisée la curiosité de repérer, dans le catalogue d’ESP, autre chose qu’une réédition), l’expérience, faite par trois musiciens avertis, ne donne évidemment pas les mêmes résultats : Flow Trio tirant d’anciennes pratiques l’originalité de ses propositions.

CD: 01/ Reflection 02/ Slow Cab 03/ Pick Up Sticks 04/ Two Acts 05/ Succor 06/ Unfolding 07/ Rejuvenation >>> Flow Trio - Rejuvenation - 2009 - ESP Disk. Distribution Orkhêstra International.

Commentaires [0] - Permalien [#]
>