Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Sortir : Sonic Protest 2017Interview de Jacques Ogerle son du grisli papier
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Ueli Fuyûri Derendinger : Tsuri No Sugomori / Day & Taxi : Artists (Percaso, 2014)

ueli fuyuru derendiger tsuru no sugomori

Bien sûr, le shakuhachi. Bien sûr, ses vertus apaisantes, ses vents ancestraux, les monts et les vals. Bien sûr, les sages chemins, les bienveillants refuges. Bien sûr, le souffle forgé, les spectres disparus, la lumière du voyage. Bien sûr, les respirations et les espaces. Bien sûr, ce souffle élancé, effilé. Ici, bien sûr, tout cela.

Mais au milieu de la tradition Taizan ou Kinko, le shakuhachi de Ueli Fuyûru Derendiger module et improvise quelques chants d’hirondelles et de hiboux heureux. Une harmonique perçante ici, un chant sacré ailleurs : les éclaircies n’en sont que plus belles, plus étincelantes.

Ueli Fuyûru Derendinger : Tsuri No Sugomori (Percaso)
Enregistrement : 2014. Edition : 2014.
CD : 01/ Phoenix Hendbell 02/ Prelude on the One Banshiki 03/ Wild Monkey 04/ Flute of the Misty Sea 05/ Three Valleys 06/ Heart of Sloth 07/ The Melody of the Reed 08/ Lion 09/ Cockroach 10/ Nesting of the Cranes
Luc Bouquet © Le son du grisli

day & taxi artists

Sur le même label – Percaso, que dirige Christoph Gallio –, c’est tout autre chose : en l’occurrence, la poursuite du projet qu’emmène le saxophoniste suisse depuis 1988 : Day & Taxi. La formation qui accueillit jadis Christian Weber ou Dieter Ulrich est aujourd’hui un trio dans lequel les jeunes Silvan Jeger et David Meier tiennent la contrebasse et la batterie. Disque double fruit de trois jours passés en studio, Artists en expose les principaux caractères : réfléchi autant qu’un des trios de Jimmy Giuffre auquel Gallio rend ici hommage, net et souvent impétueux.

Day & Taxi : Artists (Percaso)
Enregistrement : 20-22 septembre 2013. Edition : 2014.
2 CD : Artists
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

Schnellertollermeier : X (Cuneiform, 2015)

schnellertollermeier x

La jeunesse suisse n’est plus ce qu’elle était. Cradolubriques, voici trois de ses représentants (Andi Schnellmann, David Meier et Manuel Troller derrière le beau nom-valise de Schnellertollermeier) qui s’emparent de la formule guitare / basse / batterie pour tranquillement suppurer sous cloche.

Quelle est la signification de cette expression, me direz-vous ? Rien de précis, comme la musique du trio, qui débute hardcore (la première plage, X, reproduite ci-dessous, est de loin la plus intéressante de toutes) pour donner dans le post-rock avec des bouts de metal dedans. Certes, il y a là une efficacité, et on est heureux de tomber sur des passages de « recherche » plus expérimentale entre les gimmicks, les glissandi à la truelle et les larsens. Mais l‘esprit garage sied-il à nos Suisse ? Pas sûr, avec un peu de recul on s’aperçoit que tout est bien propre sous la couche de graisse active…



Schnellertollermeier : X (Cuneiform / Orkhêstra International)
Edition : 2015.
CD : 01/ X 02/ Backyard Lipstick 03/ Riot 04/ Sing for Me 05/ Massacre du printemps 06/ /// ///
Pierre Cécile © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]
>