Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

le son du grisli #3Peter Brötzmann Graphic WorksConversation de John Coltrane & Frank Kofsky
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Chubby Wolf : Los que no son gentos (Dragon’s Eye, 2011)

losquenosongrislis

En plus de Celer qu’elle formait avec son compagnon, Danielle Baquet-Long avait créé Chubby Wolf, dont Dragon’s Eye grave aujourd’hui Los que no son gentos.

Parce que je n'ai pas écouté cette jeune femme de son vivant, le faire aujourd’hui me désole. Je ne peux que me rendre compte, en retard, de la façon dont elle envisageait la musique. Dans un mixeur bien à elle, elle mettait sa voix, une basse et des synthétiseurs, pour former une musique d’ambiance léchée. C’est la bande-son d’un voyage au désert en quatorze stations de variations climatiques en filigrane.

Tranquille et légère, cette musique n’est pas à emporter, mais à vivre sur place. On peut y méditer ou y rêver. Los que no son gentos est un terrain vague où l’on fait du sur-place. Le mouvement n’est pas de notre fait, il n'est pas le nôtre non plus mais celui de tout ce qui nous entoure. Comme on y est bien...

Chubby Wolf : Los que no son gentos (Dragon’s Eye Recordings)
Enregistrement : 2008-2009.
CD-R : 01/ Prelude to a Come-on 02/ Bubbles of Know 03/ As Close as Anyone 04/ The Post-Coital Sigh (It's a Brutal Solipsism, Baby!) 05/ My Intermediary 06/ Existence is both a Horizon and an Indictment 07/ Blocking Dead Ends 08/ Desire to be Desired 09/ You are the Description that brings me out of Myself... But cannot Give Me anywhere to go 10/ Great Expectations 11/ We Smoke and Erupt 12/ What keeps us from Serenity? Desire! 13/ Deeper and the Damage From 14/ Flurries of Pins
Héctor Cabrero © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>