Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

A paraître : le son du grisli #2Sortir : Festival Bruisme #7le son du grisli sur Twitter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Fri-Son 1983-2013 (JRP Ӏ Ringier, 2013)

fri-son 1983 2013

Par ordre alphabétique, d’abord, les noms (plus de quatre mille) des musiciens ou groupes passés entre 1983 et 2013 par Fri-Son, club autogéré de Fribourg. Le champ d’écoute est large, qui put recevoir aussi bien Sonic Youth, Alan Vega, And Also the Trees, Beastie Boys, Barn Owl, Eugene Chadbourne, The Ex, David Grubbs, Curlew, Einstürzende Neubaten, que Phill Niblock ou Irène Schweizer. Si convaincants soient-ils, ces gages donnés n’ont pas interdit l’endroit à des musiciens moins (bien moins, parfois) inspirés qu’eux – c’est, justement, que le champ d’écoute est large…

De celui-ci, un livre se fait aujourd’hui l’écho, qui raconte au gré de photos et de témoignages comment Fri-Son a été fabriqué : sur l’instant et parfois dans l’impromptu, en toute liberté capable de faire avec tel soutien institutionnel, surtout, en brassant toutes énergies plutôt qu’en les canalisant. A l’archive (noms et affiches), les auteurs ajoutent l’anecdote : et voici la rétrospective – habilement mise en forme par les éditions JRP Ӏ Ringier – d’une lecture agréable.

fri-son_2   fri-son_3

Matthieu Chavaz, Julia Crottet, Diego Latelin, Daniel Prélaz, Catherine Rouvenaz : Fri-Son 1983-2013 (JRP Ӏ Ringier / Les Presses du Réel)
Edition : 2013.
Livre : Fri-Son 1983-2013
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

Curlew : Curlew / Live at CBGB (ReR, 2008)

curlew curlew live at cbgb

Formé en 1979 par le saxophoniste George Cartwright, Curlew enregistrait au début de l’année suivante son premier disque. Une excellente réédition, de paraître aujourd’hui, accompagnée de l’enregistrement d’un concert donné au CBGB la même année.

En studio, Curlew – soit : Cartwright, le violoncelliste Tom Cora, le guitariste Nicky Skopelitis, le bassiste Bill Laswell et le percussionniste Bill Bacon – consigne la musique d’une époque et d’un endroit : en vignettes bruitistes animées par une fougue soumise à l’aléatoire, à l’impromptu, au grinçant ou au tribal, drôle de mélange de DNA, des Lounge Lizards, de Massacre et du World Saxophone Quartet.

En concert, le même groupe – augmenté de Denardo Coleman à la batterie – pêche un peu pour être trop direct, les pratiques instrumentales vindicatives et les concepts musicaux déraisonnables ayant là plus de peine à s’accorder. Plus difficile d’écoute – voire, impossible d’une traite –, mais forcément illustratif et complémentaire.

Curlew : Curlew Live at CBGB (ReR / Orkhêstra International)
Réédition : 2008.
CD : 01/ Panther Burn 02/ The Bear 03/ Better Thumbs 04/ The Victim 05/ The Hardwood 06/ Sports
07/ Bruno 08/ But Get It 09/ Rudders 10/ Binoculars 11/ The Ole Miss Exercise Song 12/ Sports (Live) 13/ Better Thumbs (Live) 14/ Int
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]
>