Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Parution : Jazz en 150 figures de Guillaume BelhommeParution : le son du grisli #2Sortir : Festival Baignade Interdite
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Toy.Bizarre, EMERGE : Split (Attenuation Circuit, 2015)

toy bizarre emerge split

On se souvient que Frédéric Nogray avait utilisé des field recordings de Cédric Peyronnet (alias Toy.Bizarre) sur Vaccabons et Malfactours. Aujourd’hui, c’est au tour d’EMERGE, sur ce split vinyle de l’excellent label Attenuation Circuit.

Mais place d’abord à Peyronnet. Ses enregistrements de terrain, qui datent de 1995 (sortis une première fois sous forme de cassette), sont minés (mine de tungstène de Puy-Les-Vignes, en Haute-Vienne). Fermée dans les années 50, elles semblait attendre qu’on l'explore. Et ce qu’en fait Peyronnet est tout simplement fantastique. On croirait entendre battre un cœur (et parfois même plusieurs) sous des monceaux de gravats quand ce n’est pas une guitare électrique passée à la meuleuse (électrique itou). Spé et spatial.

Quant à EMERGE (nom sous lequel se cache Sascha Stadlmeier), il donne l’impression d’extraire des détails d'archives sonores dans le but de les traiter (bien ou mal). Il les chiffonne ou les fait tourner en boucles ou en fait des modules rythmiques ou des drones fins… le tout en respectant un fil conducteur qui joue beaucoup des silences. Une autre façon de raconter ce lieu abandonné, plus fantasmée, plus intuitive. Moins stupéfiante, mais en tout cas bien différente.

Toy Bizarre, EMERGE : Split (Attenuation Circuit)
Edition : 2015.
LP : A1/ Toy Bizarre : Kdi Dctb 018[a] A2/ Toy Bizarre : Kdi Dctb 018[b] – B/ EMERGE : MSL
Pierre Cécile © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

Eric La Casa, Cédric Peyronnet : Zones portuaires (Herbal International, 2013) / La Creuse (Herbal International, 2008)

eric la casa cédric peyronnet zones portuaires

C'est sous la forme d'un « double split » – chacun des artistes se réservant un des deux disques associés dans cet album en diptyque – qu’Eric La Casa et Cédric Peyronnet rendent compte d'un projet collaboratif mené au Havre (en mars 2010) et à Liège (en septembre la même année), entre ports et usines de recyclage.

Bien loin des déambulations curieuses ou des promenades documentaires, leurs pièces respectives confinent, par un subtil travail de composition (condensation, agencement, progression), à de musicales et littérales évocations – tout comme leur cartographie sensible de La Creuse, publiée en 2008 par le même label. Si La Casa entre-tisse ses enregistrements, jouant d'une belle combinatoire des présences pour créer une prenante scénographie du sonore, Peyronnet extrait du matériau de quoi « écrire », comme dans le dernier volet de sa contribution, une suite où viennent éclore, dans la succession qui les dévoile puis les ravale, de poétiques instantanés ; assemblés, ils transportent.

écoute le son du grisliCédric Peyronnet
kdi dctb 258 [b]


Eric La Casa, Cédric Peyronnet : Zones portuaires (Herbal International / Metamkine)
Enregistrement : 2010. Edition : 2013.
2 CD : CD1 : Eric La Casa : 01/ Le Havre radio 02/ Le Havre 2 03/ Liège témoins 04/ Liège 2 – CD2 : Cédric Peyronnet 01/ kdi dctb 255 [d] (Le Havre 2 rmx) 02/ kdi dctb 255 [f] 03/ kdi dctb 258 [b]
Guillaume Tarche © Le son du grisli

éric la casa cédric peyronnet la creuse

En juillet 2006, Eric LaCasa et Cédric Peyronnet ont sillonné la Creuse, l’enregistrant pour la revivre et la réinventer ensuite – de septembre 2006 à juin 2007. En rivières ou forêt, sur un pont, sous une ligne électrique à haute tension, à proximité d’une route départementale ou à flanc de colline…, chacun « collecte des données » qui serviront à cette composition commune : carte miraculeuse où les sons ont remplacé les reliefs, et qui « révèle » une géographie nouvelle, une réalité inédite.

écoute le son du grisliEric La Casa, Cédric Peyronnet
La Creuse (extrait)

Eric La Casa, Cédric Peyronnet : La Creuse (Herbal International / Metamkine)
Enregistrement : 2006. Composition : 2006-2007. Edition : 2008.
CD : 01/ La roche des fées 02/ Le rocher Jupille 03/ Le Peu 04/ Le bois de Parnac 05/ Le Confolent 06/ La cascade de la Mouline 07/ Le moulin Tenèze 08/ Anzème 09/ Sardeix
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

Frédéric Nogray : Vaccabons et Malfactours (Kaon, 2013)

frédéric nogray maccabons et malfactours

Le voyage compte dans l’art sonore de Frédéric Nogray et le voyage, pour lui, c’est l’exploration. Or aujourd’hui, ce n’est pas lui qui voyage, mais Cédric Peyronnet, qui a collecté des quatre années durant aux alentours de la rivière Taurion dans le Limousin pour les mettre à disposition de musiciens différents. C’est dans la série « La rivière » du label Kaon, que ces compositions sont peu à peu publiées.

Après les relectures de Robert Curgenven, Artificial Memory Trace ou D’incise, Nogray présente Vaccabons et Malfactours. Il se sert de ces bruits d’insectes, de ces chants d’oiseaux, de l'écoulement de la rivière, de cette chute d’eau… dans une veine naturaliste tout en augmentant leur réalité. Suite à un plongeon, il retourne le lit de la rivière, sort une tête et écoute encore, plonge à nouveau… Tout ça, de la nuit qui finit à la nuit qui débute : c’est dire l’intensité de ces vingt petites minutes !

écoute le son du grisliFrédéric Nogray
Vaccabons et Malfactours (extrait)

Frédéric Nogray : Vaccabons et Malfactours (Kaon / Metamkine)
Edition : 2013.
Mini CD : 01/ Vaccabons et Malfactours
Pierre Cécile © Le son du grisli

Commentaires [3] - Permalien [#]

Colley : Hive / Toniutti : Ura Itam... / Toy.Bizarre : Kdi dctb 039 (Ferns, 2007)

 fernsli

Trois disques courts produits par le label Ferns dessinent une carte des destinées changeantes de field recordings.

Ceux de Joe Colley, d’abord, qui utilise sur Hive ses enregistrements d’abeilles (utilisation de micros contacts déposés en ruche). Traité électroniquement, l’ensemble prend la forme d’une ambient aux grésillements et souffles allant crescendo, qu’interrompent quelques basses profondes appelant à céder aux attaques d’un bestiaire digital.

Giancarlo Toniutti, lui, impose d’autres souffles sur le décorum porté par quelques percussions lointaines le long de drones accueillant les interventions de clochettes de métal. Pas satisfait de transformer son matériau sonore, Toniutti interroge sa résonance, décide de reverses décoratifs, avant de choisir l’usage d’un long decrescendo pour mettre un terme à sa pratique.

Cédric Peyronnet, enfin, explore à sa manière, et sous le nom de Toy.Bizarre, des souvenirs mis en boîte. Ayant beaucoup enregistré (du passage d’un avion au chant des oiseaux), Peyronnet élabore un collage brut de vignettes sonores qu’il lui arrive aussi de traiter électroniquement. Eloge de la rupture, Kdi dctb 039 pourrait être la réponse constructionniste aux abstractions troublantes des deux autres références. Alors, la preuve par trois est faite, des possibilités charmantes de récents field recordings.

Joe Colley : Hive (Ferns) 
Giancarlo Toniutti : Ura itam taala' momojmuj löwajamuj cooconaja (Ferns) 
Toy.Bizarre : Kdi dctb 039 (Ferns)
Edition : 2007.
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>