Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

A paraître : le son du grisli #2Sortir : Festival Bruisme #7le son du grisli sur Twitter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Black Packers : All Ears Bleed (Ritte Ritte Ross, 2010)

allgrislisbleed

Pas assez d’être tout seul pour faire du bruit ? Sans doute est-ce ce que John Hegre et Jean-Philippe Gross se sont dit avant de former Black Packers. Plutôt fiers, ils brandissent maintenant All Ears Bleed, un disque beau comme un trophée.

Au départ, un concert à l’amplitude sonore énorme dès le commencement : des vrombissements et des larsens donnent naissance à un brouillon magnifique qui crache soudain une fraise de dentiste ou un avion au décollage. En concert, l’énergie doit gagner le public et l’aider à supporter l’affront. Sur disque, c’est un buzz chantant qui vous sidère, une soufflerie qui vous projette contre le mur et des notes karchérisantes (pardon pour la référence, qui n’est plus ce qu’elle était) qui vous clouent au sol. Au sol où l’on n’est pas si mal, finalement.

Black Packers : All Ears Bleed (Ritte Ritte Ross / Metamkine)
Enregistrement : 2009. Edition : 2010.
CD : 01/ All Ears Bleed
Pierre Cécile © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>