Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Sortir : Sonic Protest 2017Interview de Jacques Ogerle son du grisli papier
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Bettina Wenzel : Mumbai Diary (GruenRekorder, 2010)

bettinagrisli

Les field recordings invitent souvent à faire une expérience étrange, celle du souvenir partagé, quelques fois réinventé, d'un moment très personnel que l'on vous raconte à la fois en gros et en détails. Mais les field recordings peuvent aussi servir de tuteur à la croissance d'un chant intérieur. C'est le cas sur Mumbai Diary, un carnet de voyage de la vocaliste Bettina Wenzel.

Qui ouvre ce Journal de Bombay doit s'attendre à rencontrer du monde. La ville foisonne et rugit : les deux roues y circulent dans tous les sens comme les chants que Wenzel arrache de ses entrailles, les festivités sont légions, que les bruits de gorge de l'Allemande parasitent ou perturbent. Si on peut penser de temps à autre à Meredith Monk ou Sainkho Namtchylak, on est bien obligé de constater qu'au dos de sa carte postale, Wenzel se raconte comme personne d'autre. Parce qu'elle n'est pas venue jusqu'en Inde pour collecter des sons exotiques. Elle y est venue pour témoigner de sa propre existence, pour comparer les voies de création qu'elle emprunte au quotidien aux routes sinueuses de terrains inconnus.

Bettina Wenzel : Mumbai Diary (GruenRekorder / Metamkine)
Edition : 2010.
CD : 01/ Electric Cricket 02/ Crowded 03/ The Day Before Yesterday 04/ Long Hours 05/ Back Courtyard 06/ Both Sides 07/ Scraping Ice in June 08/ Downfall 09/ Solo
Héctor Cabrero © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>