Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

A paraître : le son du grisli #2Sortir : Festival Bruisme #7le son du grisli sur Twitter
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Diatribes, Barry Guy : Multitude (Cave 12, 2010)

grislitude

S’imaginant que l’influence chimique de Barry Guy puisse garantir pyrotechnie & précipités à toute rencontre musicale inédite, l’auditeur devra, avec cet enregistrement de janvier 2009, revoir ses espérances – que le contrebassiste avait portées assez haut, dans un cadre presque comparable, en compagnie du groupe suédois Tri-Dim par exemple (disque 2 of 2, label Sofa).

Répondant à l’invitation de Diatribes (soit le duo, rompu à l’hospitalité, de Cyril Bondi [batterie, percussions] et D’incise [laptop, objets], augmenté de la clarinette de Benoît Moreau sur une pièce), Guy manie un archet certes décisif, commandant aux abeilles sans sombrer dans l’épilepsie, mais qui n’arrive pas à faire grimper la teneur des échanges. Les formes brèves qui en découlent peinent à convaincre : sprints crissants, lambeaux de gamelan, discrètes ébullitions…

Diatribes, Barry Guy : Multitude (Cave 12 / Metamkine)
Edition : 2010.
CD : 01/ Le grand jeu financier 02/ Le poids des humeurs 03/ Corrosion du possible 04/ Pour les hommes du port 05/ Ne plus avoir peur des monstres 06/ Un peu plus rouge 07/ Exil
Guillaume Tarche © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>