Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Parution : Jazz en 150 figures de Guillaume BelhommeParution : le son du grisli #2Sortir : Festival Baignade Interdite
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Anto Pett, Christoph Baumann : Northwind Boogy (Leo, 2013)

anto pett christof baumann northwind boogy

Soit deux pianistes (Anto Pett / Christoph Baumann) aux prises avec quelques illustres spectres : Colin Nancarrow ici (A Night at the Zoo), Cecil Taylor là (Un Poco Demasiado ?), Blind Blake ailleurs (Barbaro – Latino). Et au détour de quelques ascensions périlleuses, pointant ça et là, l’aléatoire de papa Cage (Melancholic Space) et l’étrangeté prégnante de grand-papa Satie (Rubato Boogy) viennent quelque peu adoucir l’ivoire de leurs pianos.

Ne pas croire pour autant que ces quatre mains ne sont que réceptacles des esprits d’antan. Ici, ils sont vifs, généreux, piégeant même les fantômes qu’ils viennent de réveiller. Leurs escapades sont singulières, argumentées d’un esprit de déluge bien réel. Et il ne reste alors plus qu’à ovationner leurs foudres et leurs relâchements avec bienveillance et considération.

Anto Pett, Christoph Baumann : Northwind Boogy (Leo Records / Orkhêstra International)
Enregistrement : 2012. Edition : 2013.
CD : 01/ Barbaro – Latino 02/ Stop an Go and Not Too Far! 03/ Melancholic Space 04/ A Night at the Zoo 05/ Rubato Fugato 06/ Some More Progression 07/ Northwind Boogy 08/ Pecker 09/ A Non Published Scene from William 10/ Un poco demasiado ?
Luc Bouquet © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

Anto Pett, Bart van Rosmalen : Playwork (Leo, 2012)

anto pett bart van rosmalen playwork

Dans le piano d’Anto Pett, le reflet du gamelan balinais. Dans le violoncelle de Bart Van Rosmalen, de fielleuses friandises. Dans ce duo, des terrains vagues arpentés à grandes enjambées.

Souvent accrochés et arcboutés l’un à l’autre et ne réduisant jamais l’axe choisi, les voici se privant de sortie. Maintenant, ils cassent leurs jouets, respirent et hument l’attente avant de reprendre le chemin cabossé. Trouvant le sentier des espaces et des résonances, le mystère s’impose et s’incruste. Cogne en profondeur malgré les doutes. Une belle aventure. A suivre…

Bart Van Rosmalen, Anto Pett : Playwork (Leo Records / Orkhêstra International)
Enregistrement : 2011. Edition : 2012.
CD : 01/ Professionals & the Unknown 02/ Methodical Fascination 03/ The Work 04/ Transformation 05/ The Body & the Energy 06/ Variation 1 07/ Variation 2 08/ Variation 3 09/ Variation 4 10/ Variation 5 11/ Variation 6
Luc Bouquet© Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]
>