Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

A paraître : Franz Kafka vs Nurse With WoundAbécédaire Thelonious MonkNouveautés NoBusiness
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Carrier Band : Voice Coil (Deep Listening, 2008)

paulinesli

Histoire peut-être de célébrer les dix ans d’existence du Carrier Band – trio emmené par l’accordéoniste Pauline Oliveros –, Deep Listening produit aujourd’hui Voice Coil, enregistrement revenant sur une improvisation donnée en 2003.

Dès l’ouverture, un univers confus s’installe, qui met en valeur une série d’encombrements convoquant des voix lointaines et d’intempestives charges électroniques, quelques interventions minimalistes à la guitare, à l’accordéon et au violon, et des couches de dissonances posées les unes sur les autres - des boîtes d'archives sonores d'Andrew Deutsch sort la plupart de ces sons. Poursuivant leurs efforts, les musiciens s’occupent ensuite de larsens longs devant gérer les intrusions de samples d’une musique classique autant que datée puis de plaintes sonores sorties d’un bestiaire qui finira de tout sacrifier à un surréalisme brouillon mais aux charmes certains. Enfin, le contraste de Video Voice, fantasme d’évidence mélodique derrière lequel tout expérimentateur croit un jour pouvoir trouver refuge, avant de trouver plus amusant de le désagréger.

Carrier Band : Voice Call (Deep Listening / Metamkine)
Edition : 2008.
CD : 01/ Voice Coil 02/ Frozen Speaker 03/ Video Voice
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]

>