Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Sortir : Sonic Protest 2017Interview de Jacques Ogerle son du grisli papier
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Sudden Infant : Wölfli’s Nightmare (Voodoo Rhythm, 2014)

sudden infant wölfli's nightmare

Que la brut(al)e existence d'Adolf Wölfli ait inspiré Joke Lanz n’a rien de surprenant. Il y a en effet de quoi faire en piochant dans l’enfance de l’artiste (abandonné par son père), ses visions et son long enfermement. Pour mieux se balader dans le « cauchemar », JK a invité deux de ses compatriotes : le bassiste Christian Weber et le batteur Alexandre Babel.

En cette compagnie, on retrouve du plaisir à se plonger dans les textes des « chansons ». Car c’est une histoire terrible que nous raconte avec autorité Sudden Infant… Celle d’un enfant qui rêve d’être conducteur de grue pour toucher le ciel et qui… (mais dois-je dévoiler la fin ?). Voilà en tout cas un disque-livre qui vous met le frisson (je veux dire : vous l’injecte direct !). Comme toujours dans la veine indus / noise, Joke Lanz excelle, et ici il signe une performance où les claques pleuvent, les coups se répètent et leurs répétitions vous saignent à blanc. Bien sûr, ce sang est noir, puisque c’est le sang du cauchemar.



Sudden Infant : Wölfli’s Nightmare (Voodoo Rhythm)
Edition : 2014.
CD / LP : 01/ Wölfli’s Nightmare 02/ Hold Me – Prawn Version 03/ Crane Boy II – Electric Version 04/ Father 05/ Kiss 06/ Endless Night 07/ Sleep Little Death 08/ Girl 09/ Human Fly 10/ Crane Boy I – Acoustic Version 11/ Tandoori Chicken Scooter IV 12/ Stairs
Pierre Cécile © Le son du grisli

imageEvent_1409672767Le 20 octobre prochain, Sudden Infant donnera un concert à Paris, Espace B. Avant lui, auront joué Zad Coquart et Hasar de Doria.

 

Commentaires [0] - Permalien [#]

Buttercup Metal Polish, Jacques Demierre : Brains & Balls BBQ (Creative Sources, 2010)

buttergrisliLes batteurs Nicolas Field et Alexandre Babel forment Buttercup Metal Polish. Sur Brains & Balls BBQ, ils invitaient Jacques Demierre à les rejoindre.

Si le pianiste est subtil, il n’en est pas moins charismatique au point de faire acte dans la minute de sa présence imposante : un vaisseau fantôme se meut au son de la note unique que répète Demierre et puis essuie une implacable pluie de baguettes à l’orée d’une autre plage. Étouffées, les notes de piano font un beau contrepoint aux assauts tonitruants.

Demierre passé à l’intérieur de son instrument, la collaboration prend d’autres allures encore : passant d’une corde à l’autre et rapidement, il tisse un rideau de tension qui renverra dans leurs caisses les frappes sèches. La prise de son sera aride au grand moment des déferlantes : à mi parcours, Demierre, Field et Babel, s’emportent mieux que jamais au point de ruer en exercice d’endurance qui courra jusqu’au début de la conclusion – déconstruction percussive pour pièce de poésie concrète, qui clôt le fruit à la hauteur de la superbe association.

Buttercup Metal Polish, Jacques Demierre : Brains & Balls BBQ (Creative Sources / Metamkine)
Edition : 2010.
CD : 01-05/ Brains & Balls BBQ
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Commentaires [0] - Permalien [#]
>