Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Newsletter

suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Jackie McLean de Guillaume BelhommeParution : le son du grisli #5PJ Harvey : Dry de Guillaume Belhomme

Ben Owen : Turning (Winds Measure, 2018)

ben owen turning grisli

Le disque n’est pas vierge, c’est le musicien qui prend son temps : entre son interprétation de Michael Pisaro (Only) et l’élaboration de ses Birds and Water, Ben Owen expérimentait seul. En novembre 2009, il envisageait sur surface rotative des bruits qui pourraient aller à son expression discrète et aussi affûter son art de l’équilibre. 

Ses notes tenues, qui ne peuvent prétendre là au titre de « drone », Owen les arrange avec une délicatesse qui fait que l’auditeur peut se demander combien de temps « tout ça » pourra tenir : un souffle lointain, un aigu fragile, le ronron d’une machine, l’enrayage d’un mécanisme… Celui-ci ne pourra rien contre le mouvement, pas plus que ces larsens qui envahissent la seconde partie de la pièce : Ben Owen tourne et sa musique, encore en formation, tourne avec lui. Turning est ainsi une promesse révélée des années après avoir été faite, après, aussi, avoir été tenue.

Ben Owen : Turning
Winds Measure
Edition : 2018.
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

Cette chronique est extraite du cinquième numéro du son du grisli papier. 

Image of le son du grisli #5 [revue]



Commentaires sur Ben Owen : Turning (Winds Measure, 2018)