Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Newsletter

suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Jackie McLean de Guillaume BelhommeParution : le son du grisli #5PJ Harvey : Dry de Guillaume Belhomme

A Spiral, Chris Cogburn : Autocannibalism (Insub., 2019)

a spirale cogburn autocannibalism

A Spiral est un groupe napolitain créé il y a une quinzaine d’années par le guitariste Maurizio Argenziano et le saxophoniste Mario Gabola (entre autres, mais il ne reste plus aujourd’hui que ce duo). Fin 2017, il improvisait ces sept morceaux avec le percussionniste Chris Cogburn, qui n’est pas le dernier pour les collaborations puisqu’on lui connaît des albums enregistrés avec Henry Kaiser, Jaap Blonk ou Bhob Rainey.

C’est dans le genre AMM, avec force feedbacks et donc larsens et donc grésillements et bien sûr des ronflements… Un jeu de boomerang sonore dans lequel les trois instruments principaux s’emmêlent les jacks, les peaux et les micros. À peine partis que les sons sont renvoyés à leurs expéditeurs. À peine renvoyés qu’ils sont déjà repartis sous le coup d’un slap de sax ou d’un rebond sur la caisse claire. De temps en temps la guitare se montre agressive et le paysage change un peu. Ce qui fait que ça s’écoute fort bien, même si j’aurais sans doute du mal à retrouver le nom de la collaboration le jour où l’on me fera passer un blindtest genre AMM, soit impro / ambient / bruits.

A Spiral & Chris Cogburn : Autocannibalism
Insub.
Edition : 2019.
Pierre Cécile © Le son du grisli 

Cette chronique est extraite du cinquième numéro du son du grisli papier. 

Image of le son du grisli #5 [revue]



Commentaires sur A Spiral, Chris Cogburn : Autocannibalism (Insub., 2019)