Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Newsletter

suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Pop fin de siècle de Guillaume BelhommeParution : le son du grisli #5PJ Harvey : Dry de Guillaume Belhomme

Glenn Branca : The Third Ascension (Systems Neutralizers, 2019)

glenn branca third ascension

Cette chronique a été publiée à l'occasion de la parution de Pop fin de siècle, aux éditions du layeur, soit : 90 portraits de groupes / musiciens de "rock indépendant" ayant agi entre 1985 et 1995. Si Glenn Branca n'y a pas de portrait, il est mentionné plusieurs fois (avec Sonic Youth, Bruce Gilbert, Swans, Loop...)

C’est une autre fois Glenn Branca dans les cordes : lui à la partition et à la manœuvre – concert enregistré at The Kitchen – devant six musiciens disposés à le suivre : Arad Evans, Reg Bloor, Brendan Randall-Myers et Luke Schwartz aux guitares, Greg McMullen à la basse et Owen Weaver à la batterie.  

On pourrait croire qu’il s’agira de la même histoire qu’hier, celle de grands gestes agacés sur minimalisme rock, et « racontée » moins bien. Or, si The Third Ascension – la première ascension datait de 1981, la seconde de 2010, à chaque fois illustrée sur pochette par Robert Longo –, renferme quelques moments qui peinent à convaincre (Twisting In Space et The Smoke, que rattrape néanmoins sa conclusion) voire lassent (German Expressionism), d’autres enchantent.

C’est le cas de Velvet And Pearls dont la ritournelle, déjà martelée, s’effrite peu à peu sous les coups de médiators. Et quand, sur Lesson N°4, les guitares déclinent des motifs qui lentement dérivent sous l’effet des roulements de batterie, elles bourdonnent sur Cold Thing pour rappeler à l’amateur que les parenthèses instrumentales de Sonic Youth ne viennent pas de nulle part, qu’elles ont été influencées par de plus terribles expériences. La fin du disque l’atteste en plus : Glenn Branca n’avait rien perdu de sa superbe, le poids des âges en rien entamé ses régulières ascensions.

R-14231776-1570365761-6274

Glenn Branca : The Third Ascension
Systems Neutralizers / Orkhêstra International
Edition : 2019.
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

tumblr_9e06faf7d2e993574a340acc3dbd1c4c_fad571ba_1280couv



Commentaires sur Glenn Branca : The Third Ascension (Systems Neutralizers, 2019)