Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Newsletter

suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Le son du grisli : la revue

Jean-Yves Evrard, Christine Wodrascka (Montagne Noire, 2019)

evrard wodrascka montagne noire

Dans le digipack de la deuxième référence – la première étant le beau Désordre d'Alexandra Grimal et Joëlle Léandre –, du catalogue Montagne Noire, label issu du GMEA (Centre National de Création Musicale d’Albi-Tarn), on lit que Jean-Yves Evrard est ici non seulement à la guitare (improvisation avec la pianiste Christine Wodrascka enregistrée par Benjamin Maumus en 2018) mais aussi au « montage ». La précision a son importance. Car on ne trouvera pas là une improvisation de plus, un « duo qui s’entend sur l’instant » ou une « conversation highly recommandable » (géniale, sans plus, dirait l'ami Berroyer), mais plutôt l’exposé d’une rencontre qui a bien fait d’avoir eu lieu.

Y montent des rumeurs de piano qui feront bientôt l’effet d’une déferlante après laquelle on n’oserait plus rien imaginer. Or, de la guitare d’Evrard émergent des notes qui crépitent, et insistent après le piano : c’est à une musique de sombres méandres et non à des notes qui batifolent sans compter que les deux instruments ont été consacrés. Rampantes, les traînées de sons que le duo laisse derrière lui jouent de stridences, d’étranges accordages, de ronflements voire d’étouffements. Comment, après cela, était-il possible d’intituler la rencontre ?

montagne noire

Jean-Yves Evrard, Christine Wodrascka
Montagne Noire
Enregistrement : 2018. Edition : 2019.
Guillaume Belhomme © Le son du grisli

 moondog_50_couplets copy

 

 



Commentaires sur Jean-Yves Evrard, Christine Wodrascka (Montagne Noire, 2019)