Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Newsletter

suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Le son du grisli : la revue

Eye Flys : Context (Thrill Jockey, 2019)

eye flys context

Au jeu de démontage / remontage de références metal, hardcore, trash, doom… Eye Flys me cherche et m’a (je l’avoue) trouvé. Je m’explique : le genre rock hargneux je n’aime pas que ça traîne en longueur, et celle des six morceaux de Context est faite pour moi. Pas plus d’un quart d’heure en guise de carte de visite, qui dit mieux ?

Philadelphie / Pennsylvanie, voilà pour les origines des quatre membres de ce (nouveau) groupe à testostérone et décibels. Leur pédigrée, c’est encore autre chose : Full of Hell (pour Spencer Hazard à la guitare) + Blackslider (pour Patrick Forrest à la batterie et Jake Smith à la basse) + Triac (pour Kevin Bernsten à la basse). Si dit, c’est tête baissé qu’on fonce dans le mur Eye Flys = percuté sans attendre par la masse des instruments.

Qui se souvient s’être pris des coups d’Unsane ou des Melvins devra aller se mesurer à ce nouveau groupe : Eye Flys est comme un souvenir qui vous revient dans la boule, pour ne pas utiliser le pluriel.

 

eye flys carré

Eye Flys : Context
Edition : 2019
Thrill Jockey
Pierre Cécile © Le son du grisli

 

Image of La chanson des vieux époux de Pierre Loti & Quentin Rollet / Vomir

 



Commentaires sur Eye Flys : Context (Thrill Jockey, 2019)