Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

A paraître : le son du grisli papierVide-Grisli jusqu'au 11 décembreA paraître : Très Chère Mère d'Andrew Liles
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Wolfram : X (Monotype, 2016)

wolfram x

A la déferlante baguettée de l’introduction, je me suis dit que Wolfram, qui avait vu son Atol Drone pourtant réédité par Bocian il y a quelques années mais que j’avais totalement oublié, était batteur. Or non. Il donne plutôt dans une ambient synthétique et même (n’ayons pas peur du mot) fantastique.

Voilà que ça me revient. Il faut dire que, comme nous le rappelle Monotype, cela faisait onze que le Polonais gardait le silence. Et voilà qu’à peine sorti du formol sonore dans lequel il réfléchissait il nous y plonge à notre tour. Je brasse donc dans des nappes de synthés grasso-gracieuses et tutoie en plus des larsens et des résonances. Heureusement que tout ça part en une sorte d’indus bienveillant qui aspire tout, enfin tout sauf moi. C’est d’ailleurs pourquoi je vous écris aujourd’hui : c’est votre tour d'aller au bain, et je vous le conseille vivement.


wolfram_x_cover-300x262

Wolfram : X
Monotype
Edition : 2016.
CD : 01. W:X:swarm 02. Introspektiv 03. Exploded View 04. N:xizhe 05. Secret Humans
Pierre Cécile © Le son du grisli



Commentaires sur Wolfram : X (Monotype, 2016)