Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Newsletter

suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Free Jazz ManifestoPJ Harvey : Dry de Guillaume BelhommeLee Ranaldo chez Lenka lente

Yvan Etienne : Feu (Aposiopèse, 2014)

yvan etienne feu

Avec Yvan Etienne, c’est des field recordings et le retour du Serge (que j’évoquais ici il y a quelque temps). Cependant, si la pochette du CD (un belépais digisleeve) ne m’avait pas prévenu, j’aurais eu du mal à trouver de quel instrument l’Etienne se sert sur la première de ses trois pistes.

Car il fait des cercles sur son cahier de brouillon sonore avec des stylos non pas quatre couleurs mais quatre teintes de gris. Et tout à coups le Serge arrive dans la marge, trace une ligne rouge que tous les sons captés (vent ? électrique ? tendres insectes de la nuit !) suivront contraints et forcés. Crescendo le modulaire va et finit par donner dans le drone et (surtout) encoder les field recordings pour leur donner une voix. Les choses s’expriment donc chez Yvan Etienne, comme elles le font souvent dans l’écurie Aposiopèse.



Yvan Etienne : Feu (Aposiopèse / Metamkine)
Edition : 2014.
CD / Téléchargement : 01/ Une Nuit 02/ De la charge 03/ La lueur
Pierre Cécile © Le son du grisli



Commentaires sur Yvan Etienne : Feu (Aposiopèse, 2014)