Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire


suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Sortir : Sonic Protest 2017Interview de Jacques Ogerle son du grisli papier
A la question : interviewsAu rapport : impressions de concertsEn théorie : l'improvisation par l'écrit : John Butcher & Evan Parker

Cyril Bondi : The Foil (Drone Sweet Drone, 2013)

cyril bondi the foil

Ce n’est pas parce qu’il multiplie les projets que le percussionniste Cyril Bondi ne semble pas être du genre réservé. C’est peut-être qu’il y fait trop bien son travail… Il n'y a qu’à entendre Diatribes ou l’Insub Meta Orchestra. Mais cette fois, sous l’étiquette Drone Sweet Drone, il nous revient seul, avec deux toms basse et une ribambelle d’objets…

Une fois installé, il improvise, bat les tambours, de ces tambours fait des trampolines pour ses bidules sonores qui grésillent, grincent, tintinnabulent… La première vingtaine de minutes, il y a ce battement de pow-wow helvète, ensorcelant, qui s’arrête et repart crescendo pour une dizaine de minutes encore. Il n'y a qu'à entendre The Foil pour se rendre compte une bonne fois pour toutes que les toms de Cyril Bondi ont la vibration stimulante et la poésie à fleur de peaux.

écoute le son du grisliCyril Bondi The Foil (extraits)

Cyril Bondi : The Foil (Drone Sweet Drone)
Enregistrement : 28 novembre 2012. Edition : 2013.
CD / DL : 01/ The Foil
Pierre Cécile © Le son du grisli

92932765Ce 16 janvier à Nantes, le Lieu unique promet une soirée curieuse qui réunira, sur scène, Cyril Bondi et Thomas Brinkmann. Le 18 janvier, Bondi est annoncé au Mans (La Fonderie) ; le 19, à Saint-Nazaire (Galerie du Petit-Maroc).



Commentaires sur Cyril Bondi : The Foil (Drone Sweet Drone, 2013)