Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Le son du grisli #3

Francisco López : Untitled (2010) (Alone at Last, 2012)

francisco lopez untitled alone at last

Pour sa sortie initiale, Alone At Last – officine de Dmitri Vasilyev dont les productions porteront dans un segment solitaire, et seront à apprécier loin des furies du monde, plongé chez soi dans un roman crépusculaire ou isolé des conversations en terrasse sous un casque Dr Dre – donne dans le très connu : l’incontournable Francisco López.

Pour un double CD : Untitled (2010). Claustrophobe tout en conservant ce formidable aspect racé, l’œuvre de l’artiste espagnol intrigue toujours autant qu’elle fascine, des centaines de tracks plus tard. Tout en demeurant dans une oscillation entre calme précaire, voire planant, et déclinaisons postindustrielles, les imbrications sonores de López continuent de porter une marque de fabrique unique, où le sens du détail et de l’enluminure embaume à jamais vers l’interstellaire (Eliane Radigue, anyone ?).

Francisco López : Untitled (2010) (Alone at Last)
Edition : 2012.
2 CD : CD1 : 01/ Untitled #247 02/ Untitled #248 03/ Untitled #242 04/ Untitled #246 – CD2 : 01/ Untitled #241 02/ Untitled #264 03/ Untitled #265 04/ Untitled #268 05/ Untitled #269
Fabrice Vanoverberg © Le son du grisli



Commentaires sur Francisco López : Untitled (2010) (Alone at Last, 2012)