Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Le son du grisli #2

Chris Corsano : Cut (Hot Cars Warp, 2012)

chris corsano cut

Si c’est bel et bien seul que Chris Corsano a enregistré Cut, rien ne l’empêchait d’imaginer emmener là un véritable groupe : ce Chris Corsano Band où l’on trouve le batteur en compagnie d’objets métalliques, d’instruments à cordes transformés et de cordes indépendantes – tous éléments de l’orchestre promis plus encore qu’artifices venus augmenter l’instrument qui le meut.

La batterie, donc : tempétueuse encore, ronflante aussi, grimée quelques fois (en guitare ou violon électrique, cithare à bout de souffle, caisse de résonance pour archet…), expérimentant – c'est-à-dire interrogeant les formes connues pour mieux envisager celles à inventer – toujours. Suite des épreuves données par Corsano sur The Young Cricketer (autoproduit sur CDR puis réédité par Family Vineyard, label qui publie les aventures de Corsano en Chikamorachi) et Another Dull Dawn, Cut se montre à la hauteur de la suite attendue : frénésie, endurance et, surtout, de l’idée.

Chris Corsano : Cut (Hot Cars Warp)
Edition : 2012.
CDR : 01/ Twice Removed 02/ The Widow 03/ Shank And Spindle 04/ The Four Apprentices 05/ Scalpels 06/ The Attendant 07/ Famously Short Arms 08/ The Widow's Daughter 09/ These Things Are Not Fancy 10/ Two Leyaks And A Minister 11/ Not Now Not Later Not Ever 12/ The Disciple 13/ Fed Ex'd Gorilla 14/ The Irate Prime Minister 15/ My Face, Spited 16/ The Sacred Beast 17/ Regrets, I've Had A Few 18/ Warrior With Dagger Pointed Inward 19/ Suppli E Domanda
Guillaume Belhomme © Le son du grisli



Commentaires sur Chris Corsano : Cut (Hot Cars Warp, 2012)