Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Newsletter

suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Steve Lacy (unfinished)le son du grisli sur InstagramMy Bloody Valentine : Loveless de Guillaume Belhomme

Gunter Hampel : Gentle Joy (Birth, 2012)

gunter hampel gentle joy

Cette fois, le bop n’échappe pas à Gunter Hampel et à son European New-York Septet. Et il n’échappe à personne leur désir de s’en éloigner malgré la rigidité de la partition.  

Malgré tout et au risque d’enchaîner les couacs, le saxophone de Johannes Schleiermacher fâche l’harmonie ; Steve Swell signe de courts mais embrasés solos ; la rythmique (Andreas Lang, Bernd Oezsevim) prend quelque liberté avec la métrique tandis que les voix bien trop fragiles de Cavana Lee-Hampel et d’Olga ? ébranlent l’équilibre trouvé auparavant. Mais ne pointer que les moments faibles de ces deux sets serait bien trop injuste : il y a suffisamment de musique ici pour nous transporter vers quelques palpables bonheurs. Et la caméra tremblée captant le concert ainsi que son avant et son après, de nous confirmer que l’instabilité du jazz sera toujours bonne conseillère.

Gunter Hampel : Gentle Joy (Birth)
Enregistrement : 2011. Edition : 2011.
DVD 1 : 01/ Turbulence 02/ Smiling Energy 03/ Clean 04/ Jazzlife – DVD 2 : 01/ Experience 02/ Geil 03/ Contact with the Bird 04/ Workout 05/ Who Is Controlling Whom?
Luc Bouquet © Le son du grisli



Commentaires sur Gunter Hampel : Gentle Joy (Birth, 2012)