Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Le son du grisli #2

Pascal Marzan, John Russell : Translations (Emanem, 2011)

pascal_marzan_john_russell_translations

De discrétions, naît le dialogue. Les interventions sont claires ou sèches. Le premier est à gauche (John Russell), le second à droite (Pascal Marzan). Si vous n’aimez pas les guitares, prévient le premier, aucune chance que vous aimiez ce disque !

De dialogues tendus en phases de relâchement, le duo improvise et compose cinq fois – c’était en 2007 et 2010. Des pièces qui élèvent le contraste au rang de principe (Marzan reprisant ici les motifs que Russell désassemble, une harmonique s’opposant là à un grattage insistant), changent une somme d’obsessions en ronde légère, commandent des houles qui vous emportent ou, plus simplement, cherchent à débarrasser ses auteurs de leurs habitudes – arpèges et accords rivalisent d’ingéniosité pour ce faire. C’est enfin Satie qu’on réinvente dans un jardin de conclusion. Des Translations d’humeur qu’il faut entendre en conséquence.

Pascal Marzan, John Russell : Translations (Emanem / Orkhêstra International)
Enregistrement : 5 février 2007 (01-03) et 22 mars 2010 (04-05). Edition : 2011.
CD : 01/ Don’t Tease Your Cat 02/ Eighty-eight Beautiful Canals 03/ Nightwork 04/ Kuulilennuteetunneliluuk 05/ In Mr Niwa’s Garden, Two Chickens Suddenly Ate a Crocodile
Guillaume Belhomme © Le son du grisli



Commentaires sur Pascal Marzan, John Russell : Translations (Emanem, 2011)