Le son du grisli

Bruits qui changent de l'ordinaire

Inscription à la newsletter du son du grisli
suivre le son du grisli Fil RSS au grisli clandestin Contact

Le son du grisli #2

Ninni Morgia, Marcello Magliocchi : Sound Gates (Ultramarine, 2011)

ninni_morgia_marcello_magliocchi_sound_gates

Entendu récemment sur le même label auprès de William Parker (Prism), Ninni Morgia retourne au duo sur Sound Gates. Son partenaire est cette fois le percussionniste Marcello Magliocchi.

Au contact de la pratique assurée d’un compatriote qui œuvre en faveur de l’improvisation depuis le début des années 1970, le guitariste dévoile d’autres desseins électriques : effleurant à peine son instrument, le réduisant jusqu’à obtenir une forme rare de sanza ou le renversant après en avoir passé quelques phrases en ordinateur.

Magliocchi répond à force de débordements ou de coup défaits qui par endroits soulèvent les nébulosités sonores dont est fait l’essentiel du dialogue. Alors, le soupçon laisse percer quelques tensions : Morgia ose un solo sifflant d’une lenteur assez peu familière à l'exercice. Sources d’érosion multiples, les anfractuosités que Morgia et Magliocchi y ont taillées ont fait de ce vinyle un singulier objet. 

Ninni Morgia, Marcello Magliocchi : Sound Gates (Ultramarine)
Edition : 2011.
LP : A/A1-A5 B/B1-B6
Guillaume Belhomme © Le son du grisli



Commentaires sur Ninni Morgia, Marcello Magliocchi : Sound Gates (Ultramarine, 2011)